Nouvelles insolites

Un bloc d’origine de la pyramide de Khéops exposé pour la première fois en dehors d’Egypte

Un bloc d’origine de la pyramide de Khéops exposé pour la première fois en dehors d’Egypte
Photo: © National Museums Scotland

Le National Museum of Scotland (Musée National d’Ecosse) a annoncé cette semaine qu’il sera la première institution non-égyptienne à présenter une pierre rare issue du parement d’origine de la Grande Pyramide de Gizeh.

Cet imposant bloc de calcaire blanc est l’un des rares survivants du parement d’origine de la Grande Pyramide. Il sera présenté dans une nouvelle galerie permanente baptisée «Ancient Egypt Rediscovered», et ce dès le 8 février.

Le musée a fait cette annonce à l’occasion du bicentenaire de la naissance de l’homme qui a fait venir cette pierre au Royaume-Uni, l’astronome royal d’Ecosse, Charles Piazzi Smyth (3 janvier 1819 – 21 février 1900).

Ce bloc rare sera présenté pour la première fois au public depuis son arrivée en Écosse en 1872.

Margaret Maitland, en charge de cette exposition, a expliqué que «peu de gens savent que la Grand Pyramide avait une apparence très différente à sa construction, grâce à un revêtement composé de blocs de calcaire poli d’un blanc cristallin. Cette pierre de parement donnera aux visiteurs du Musée National une vision fascinante de l’aspect de l’époque d’un des bâtiments les plus emblématiques de la planète.»

Retraçant l’histoire sur plus de 4000 ans, «Ancient Egypt Rediscovered» est l’une des trois nouvelles galeries permanentes à être inaugurées par le National Museum of Scotland le 8 février, à l’instar de «Exploring East Asia» et «Art of Ceramics». Ces trois inaugurations seront le point culminant de 15 années de travaux de transformation de cette institution.

Plus d’informations concernant ces nouvelles galeries sur: www.nms.ac.uk/seethewholestory