Monde
22:19 11 juillet 2016 | mise à jour le: 11 juillet 2016 à 22:19 Temps de lecture: 2 minutes

Un chihuahua testé positif aux méthamphétamines mène à l’arrestation de son propriétaire

Un chihuahua testé positif aux méthamphétamines mène à l’arrestation de son propriétaire
Photo: Getty Images

Un Californien de 21 ans a été placé en état d’arrestation après que son chihuahua eut été testé positif aux méthamphétamines, a indiqué la police lundi.

Isaia Nathaniel Sais a amené son animal, nommé Jack Sparrow, à l’urgence d’Upland le 5 juillet dernier, disant aux vétérinaires que son chien avait ingéré des drogues après avoir trouvé des comprimés de méthamphétamine dans sa maison.

Le chihuahua était alors en danger de mort, pris de convulsions et d’un arrêt cardiaque, a précisé le vétérinaire Allison Pope.

Quand le dépistage s’est révélé positif, Sais aurait décliné le traitement qui était offert à son chien et aurait quitté l’hôpital vétérinaire, contre l’avis des autorités.

Les services de protection des animaux se sont ensuite rendus chez le propriétaire de Jack Sparrow, pour découvrir ce dernier dans un piteux état.

«Sa fourrure sentait l’urine et ses griffes étaient beaucoup trop longues», a indiqué Jaime Simmons du Service de protection des animaux de la ville de Fontana, ajoutant que le chihuahua était peut-être resté enfermé à l’intérieur pendant des mois.

«Nous ne savons pas exactement comment le chien a pu ingéré les méthamphétamines, mais il est raisonnable de penser que la drogue aurait été accessible pour un enfant», a affirmé Simmons.

Jack Sparrow repose maintenant dans un état de stable et devrait être reçu dans un refuge pour animaux au cours des prochains jours.

Son propriétaire, quant à lui, est détenu au centre de détention de West Valley, situé à San Bernardino.

Articles similaires