Montréal

Denis Coderre prêt à investir de l’argent public pour le retour des Expos

Denis Coderre prêt à investir de l’argent public pour le retour des Expos
Photo: THE CANADIAN PRESSMontreal Mayor Denis Coderre reacts after throwing a ceremonial pitch during a pre-game ceremony as the Toronto Blue Jays face the Cincinnati Reds in MLB exhibition play Friday, April 3, 2015 in Montreal. A source says a group of Montreal investors has met the conditions laid out by Major League Baseball to get a team back in the city. THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Au lendemain de la venue des Blue Jays qui ont attiré 95 000 spectateurs au Stade olympique vendredi et samedi, Denis Coderre se dit prêt à investir de l’argent public pour le retour d’une équipe professionnelle à Montréal.

Au cours d’une mêlée de presse dimanche, le maire de Montréal n’a pas caché ses intentions. À la question d’un journaliste («Est-ce que la Ville de Montréal devrait investir pour le retour d’une équipe de baseball?), Denis Coderre a spontanément répondu: «Tout à fait, je l’ai dit depuis le début.»

«Mais on va le faire intelligemment. Ce qui est important, c’est qu’il y ait des fonds privés. On est en attente», a néanmoins précisé le maire Coderre, tenant à mettre en perspective un éventuel investissement de la Ville.

«Ça ne veut pas dire que ça va coûter les yeux de la tête. Investir dans une industrie, ça crée des emplois et tout ça», a tenu à ajouter Denis Coderre.

Cette affirmation constitue une précision importante dans le discours de l’ancien député fédéral. Le 27 mars dernier, interpellé par un élu de l’opposition lors du conseil municipal, Denis Coderre n’avait pas souhaité préciser ses intentions au sujet d’un investissement public pour le retour des Expos ou la venue d’une autre équipe professionnelle à Montréal.

«Les gens veulent le retour des Expos»
Ce dimanche, le maire a également indiqué qu’il était «trop prématuré» d’évoquer un montant précis pour la construction d’un stade. «En temps et lieu, on va faire ce débat. Mais c’est sûr que je veux être un partenaire», a-t-il révélé.

«Je sais qu’il y a des gens qui sont pressés d’être contre le projet ou qui sont en mal de faire les nouvelles. Il ne faut pas partir en peur aujourd’hui. C’est clair que les gens veulent le retour des Expos», a repris le maire, tenant à mettre en avant l’engouement sportif à Montréal ces derniers jours.

«Montréal est une ville de sport. C’était-tu tripant en fin de semaine? On a eu l’Impact, le superbe but de Radulov en prolongation et 95 000 personnes venues voir le baseball, a-t-il décrit. Il y en avait pour tout le monde. C’était familial, avec de la joie de vivre.»

Un référendum réclamé par l’opposition
Dénonçant «l’improvisation» du maire Coderre, la chef de Projet Montréal, le parti de l’opposition officielle à l’hôtel de ville, réclame «un référendum» avant tout investissement public.

«Le maire n’a pas ce mandat-là, a indiqué Valérie Plante, conseillère dans Ville-Marie. S’il veut aller de l’avant et investir de l’argent public sur ce dossier, il doit consulter les Montréalais.»