Montréal

Josué Corvil est candidat dans St-Michel pour Ensemble Montréal

Josué Corvil est candidat dans St-Michel pour Ensemble Montréal
Photo: Dominique Cambron-GouletLionel Perez et Josué Corvil

L’opposition officielle à l’hôtel de ville de Montréal, Ensemble Montréal, a choisi le bibliothécaire Josué Corvil pour tenter de succéder à Frantz Benjamin dans le district Saint-Michel.

M. Corvil n’a aucune expérience en politique, mais il est impliqué dans ce quartier montréalais en étant bénévole à la Fondation Voix Angélique (FOVA). Cet organisme vise à venir en aide à des enfants défavorisés.

«Comme bibliothécaire j’ai travaillé dans des villes et j’ai dû aller aux conseil municipaux. C’est quelque chose qui m’attirait», a déclaré celui qui a déjà été bénévole pour Frantz Benjamin. Je veux pouvoir continuer le travail accompli par mon prédécesseur, qui m’a passé le flambeau.»

Même s’il a travaillé à Terrebonne et à Sherbrooke dans les dernières années, M. Corvil est résidant de Montréal depuis 1987, quand il a émigré d’Haïti.

«C’est quelqu’un qui comprend la réalité socio-économique de Saint-Michel et des nouveaux arrivants. Il comprend les enjeux et les défis et va pouvoir représenter les résidants de Saint-Michel», a affirmé le chef d’Ensemble Montréal, Lionel Perez.

Le chef de l’opposition a d’ailleurs misé sur la «politique de terrain» pour remporter l’élection partielle, décochant une flèche à la mairesse, Valérie Plante. «C’est un grand plaisir d’être à Saint-Michel pour faire cette annonce. On est proche des gens. Demander l’appui des gens depuis un bureau du centre-ville, ça n’a pas de sens», a-t-il lancé, faisant référence à l’annonce des deux candidats de Projet Montréal aux partielles, faite à leur permanence de parti, dans Saint-Henri.

Se présentant dans un district qui ne compte aucune bibliothèque municipale, Josué Corvil a fait de la mise sur pied d’un pôle culturel sa priorité. «Ce serait au centre René-Goupil. Ce pôle serait un centre où on aurait un biblio-lab pour les jeunes, avec aussi un accès aux livres, a-t-il exposé. C’est une bibliothèque de type troisième lieu, qu’on peut difficilement faire à François-Perrault.»

Un contexte peu idéal

Ensemble Montréal tente de conserver son siège dans Saint-Michel, au moment où le conseil d’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension est divisé.

Deux conseillers représentent Projet Montréal, Mary Deros est élue avec Ensemble Montréal et la mairie est assurée par Giuliana Fumagalli, expulsée de Projet Montréal à la suite de plaintes de harcèlement.

«On apprend que celle-ci va avoir besoin d’un accompagnateur pour faire son boulot. Projet Montréal est en train de gérer des crises plutôt que de s’occuper des citoyens, c’est inacceptable», a pesté Lionel Perez.

Concernant les allégations envers Mme Fumagalli qui créent des tensions à l’arrondissement, M. Corvil a reconnu que ce n’était «pas le meilleur des scénarios». «On va inviter les gens à aller voter pour que je puisse défendre leur voix et qu’on puisse passer à autre chose», a-t-il soutenu.

Le siège de conseiller municipal dans Saint-Michel est vacant depuis le 1er octobre, à la suite de l’élection de M. Benjamin à l’Assemblée nationale sous la bannière du Parti libéral du Québec.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *