Montréal

Échangeur Turcot: le design des murs anti-bruit permanents dévoilé

Échangeur Turcot: le design des murs anti-bruit permanents dévoilé
Photo: Gracieuseté – Transports QuébecDans le quartier Côte-Saint-Paul, les écrans anti-bruit seront principalement en béton.

Des murs opaques et transparents longeront les secteurs de Saint-Henri et Côte-Saint-Paul dans la zone de l’échangeur Turcot, d’ici 2020. Transports Québec a récemment dévoilé le design des écrans permanents qui couperont le bruit des autos et des camions circulant sur les autoroutes 20, 15 et 720.

Dans Saint-Henri, un mur transparent en plastique (de type plexiglass) sera implanté sur une longueur de 1,2 km entre la rue Saint-Rémi et l’avenue Laporte. La hauteur variera de 1,3 à 4,6 mètres, selon les emplacements.

De l’autre côté de l’actuelle route 136 (A-720), le même type de panneaux sera installé entre les avenues Lewis et Hallowell. Le mur d’une longueur de 680 m atteindra une hauteur de 1,6 m.

Dans le quartier Côte-Saint-Paul, les écrans anti-bruit seront principalement en béton aux abords de l’A-20 est, entre les rues de Roberval et de York. Les murs seront transparents près des rues qui traversent l’autoroute telles que Laurendeau, Hadley, Eadie et Angers. Leur hauteur sera de 3,1 m, tout comme pour ceux opaques.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) explique que l’utilisation de panneau transparent vise à donner un effet d’ouverture et plus de luminosité dans les quartiers.

«Ils sont situés dans des endroits plus difficiles d’accès, soit en haut des murs de soutènement et des structures», indique son porte-parole, Martin Girard. Il ajoute que les murs opaques seront mis en place dans les endroits plus accessibles,  par exemple sur le haut des remblais.

L’un des deux types de murs transparents, de type plexiglass, qu’implantera le MTQ aux abords du quartier Saint-Henri.

Des glissières en béton viendront protéger les écrans qui se retrouveront dans une zone d’intrusions, c’est-à-dire dans un endroit où il y a des risques de collisions. Pour protéger les murs en verre, du grillage sera aussi intégré au matériau.

Sonorité

Le MTQ assure que la protection contre le bruit est la même, peu importe le type d’écran.

«Les murs qui ont été choisis nous permettent d’atteindre les objectifs dans chacun des endroits. Ils permettent de garder le même seuil de bruit ressenti par les résidents à proximité. Il ne sera pas supérieur par rapport à ce qu’ils entendaient avant», explique le directeur du projet Turcot au ministère, Stéphane Audet.

Il précise que dans certains cas le nombre de décibels sera même quelque peu inférieur à celui connu présentement.

Loin des maisons

Le design a été présenté lors du dernier comité bon voisinage du Sud-Ouest dans le cadre du chantier de reconstruction de l’échangeur Turcot. Le choix de murs transparents près de résidences dans le secteur Saint-Henri a été remis en question alors qu’il serait possible pour des automobilistes de voir à l’intérieur des immeubles.

Le MTQ mentionne que des consultations ont eu lieu et que les résidents ont opté pour ce type de panneaux, notamment dans le secteur de la rue Cazelais.

«On est quand même assez loin des maisons, soutient M. Audet. Il faut prendre en considération qu’à la vitesse à laquelle roulent les gens, ils n’ont pas le temps de voir.»

Le consortium KPH Turcot souligne que des accotements seront éventuellement aménagés en bordure de route, ce qui aurait pour effet d’éloigner davantage la circulation des résidences.

Une inquiétude a aussi été soulevée quant au risque de voir certains murs pris d’assaut par des graffitis. Les murs en béton seront traités pour faciliter leur enlèvement alors qu’aucun produit ne sera nécessaire sur les nouveaux panneaux transparents, mentionne le MTQ.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Lisette Perreault

    Un mur antibruit serait grandement apprécié. Il y passe beaucoup de camion étant près de Pie 1X et Notre-Dame ,