Montréal
03:30 19 septembre 2019

Sondage: plus de 80% des Montréalais en faveur d’un meilleur encadrement des circulaires

Sondage: plus de 80% des Montréalais en faveur d’un meilleur encadrement des circulaires
Photo: Josie Desmarais/Métro

Plus de 80% des Montréalais sont favorables à ce que les circulaires soient distribuées seulement à ceux qui en font la demande, selon un sondage. La Ville se dit toutefois consciente des impacts négatifs qu’une telle mesure pourrait avoir sur les journaux locaux.

Une séance d’information sur la consultation publique sur l’encadrement des circulaires aura lieu le 3 octobre. Des périodes d’audition des mémoires et des opinions auront ensuite lieu les 25 et 30 octobre ainsi que le premier novembre.

Cette consultation aura ainsi lieu plus de six mois après que le Montréalais Charles Montpetit ait recueilli les 15 000 signatures nécessaires à la tenue de celle-ci. Sa principale demande consiste en ce que les circulaires soient uniquement remises aux citoyens qui apposeraient sur leur boîte aux lettres un logo avec une circulaire entourée de bleue.

M. Montpetit, qui est l’auteur de la page Antipublisac, réclame par ailleurs que les sacs plastique des circulaires soient remplacés par un matériel plus écologique, comme du papier. Il demande également une application plus rigoureuse des amendes prévues au règlement municipal encadrant les circulaires.

«On sait qu’il y a quand même 11% des matières qui se retrouvent dans les centres de tri qui proviennent des circulaires. Mais on sait aussi que ça peut avoir un impact sur certaines personnes qui sont peut-être un peu plus loin des technologies et qui veulent avoir de l’information locale», a évoqué mercredi en point de presse à l’hôtel de ville la responsable de la transition écologique au comité exécutif, Laurence Lavigne-Lalonde.

«On est bien conscients que ce n’est pas tout noir ou tout blanc, donc c’est pour ça qu’on veut avoir une consultation publique.» -Laurence Lavigne-Lalonde, responsable de la transition écologique au comité exécutif

La Commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs doit faire adopter ses recommandations le 20 novembre. La Ville aura ensuite six mois pour répondre à celles-ci. Une modification réglementaire n’est donc pas à prévoir avant le printemps 2020.

Appui des Montréalais

La Ville a d’ailleurs mis en ligne mercredi les résultats d’un sondage réalisé par la firme Segma Recherche au sujet des perceptions des citoyens et des commerçants quant aux impacts que pourraient avoir les changements réglementaires proposés. La firme a pour ce faire consulté 1123 Montréalais en juillet.

Selon ce coup de sonde, 81,5% des répondants sont favorables à «la mesure centrale» de la pétition de M. Montpetit, soit celle concernant la mise en place d’un système autorisant la distribution des circulaires seulement à ceux qui le désirent.

Quant aux 250 commerçants sondés, plus de 70% d’entre eux «estiment que le changement de règlement envisagé n’aurait aucun impact sur les ventes de leur commerce». 

Journaux locaux

Les changements réglementaires proposés créent toutefois des incertitudes quant à l’avenir de plusieurs journaux locaux qui sont distribués par le biais des circulaires.

«On devait tenir une consultation dans un délai raisonnable […] Mais ça ne nous empêchera pas de regarder quel est l’impact que ça pourrait avoir sur les médias locaux, qui sont déjà affaiblis depuis quelques années», a dit Mme Lavigne-Lalonde, qui s’est dite sensible à cet enjeu.

En mai dernier, TC Transcontinental a annoncé que les sacs du Publisac seront entièrement faits de plastique recyclé dès l’automne. Cette circulaire est distribuée dans plus de 3,5 millions de foyers au Québec.

«On voit bien qu’il y a des enjeux environnementaux, mais aussi des enjeux économiques», a renchéri l’élue de Projet Montréal.