Montréal
17:26 25 septembre 2019

La course à la mairie du Plateau mise sur pause pour la grande marche pour le climat

La course à la mairie du Plateau mise sur pause pour la grande marche pour le climat
Photo: Yves Provencher/Métro

Les trois candidats à la mairie du Plateau-Mont-Royal suspendront leur campagne vendredi après-midi. Ils prendront part à la grande Marche pour le climat.

Le candidat de Projet Montréal, Luc Rabouin, a publié un communiqué vendredi pour inviter ses opposants à se joindre à lui pour l’événement. La marche devrait réunir des dizaines de milliers de personnes dans les rues de la métropole, dont de nombreux syndicats et étudiants.

«C’est notre responsabilité d’être dans la rue. C’est pour cette raison-là que je me suis lancé en campagne, pour la transition écologique», affirme M. Rabouin.

Interpellé par Métro, le parti Ensemble Montréal a confirmé que son candidat, Jean-Pierre Szaraz, prendra part à cette marche. Son chef, Lionel Perez, sera également présent.

Le candidat de Vrai changement pour Montréal, Marc-Antoine Desjardins, a également confirmé sa participation à cette marche de façon «apolitique».

«On ne va pas là pour remettre des dépliants. On va là pour marcher pour le climat», a-t-il dit à Métro.

La jeune militante Greta Thunberg sera notamment présente vendredi. Elle ira également rencontrer Valérie Plante à l’hôtel de ville.

Élections fédérales

Lundi, la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, a également invité ses opposants à participer à la Marche pour le climat. La présence du chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a été confirmée. Le Nouveau parti démocratique (NPD) sera pour sa part représenté par le député de Rosemont–La Petite-Patrie, Alexandre Boulerice. 

Le Parti conservateur du Canada a confirmé à Métro l’absence d’Andrew Scheer. Ce dernier sera dans une autre région vendredi.

«Notre député conservateur Joël Godin, qui a la fonction de ministre du cabinet fantôme de l’Opposition officielle pour l’environnement, sera de la marche et sera accompagné de candidats conservateur de la grande région de Montréal», a toutefois précisé le directeur adjoint des relations médiatiques de l’équipe de M. Scheer, Rudy Husny.

Le Parti libéral du Canada n’a pu confirmer la présence de Justin Trudeau à cette marche. Le candidat du parti dans Laurier-Sainte-Marie, Steven Guilbeault, y sera toutefois, tout comme d’autres candidats.

Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, qui ne croit pas à l’urgence climatique, ne prendra pas part à la marche.

Legault absent

Sur la scène provinciale, Québec solidaire a tenté de faire ajourner les travaux à l’Assemblée nationale en vue de la Marche du climat, en vain. Le premier ministre François Legault a d’ailleurs indiqué qu’il ne prendra pas part à cet événement.

Ce dernier a critiqué la décision de la Commission scolaire de Montréal de lever les cours vendredi et permettre à ses élèves de militer pour la protection de l’environnement.

En plus de la grande marche à Montréal, de nombreux rassemblements pour le climat sont prévus dans plusieurs villes québécoises vendredi, notamment à Québec et à Trois-Rivières.