Montréal
06:00 18 novembre 2019 | mise à jour le: 15 novembre 2019 à 15:03

Haine par la poste: vague d’amour pour une famille musulmane

Haine par la poste: vague d’amour pour une famille musulmane
Photo: Adene Sanchez/iStockphoto.com

La famille musulmane de Laval qui a reçu un message de haine par la poste a aussi reçu autre chose à la suite de notre reportage: une vague d’amour.

Le 4 novembre dernier, nous rapportions qu’une famille musulmane a reçu une lettre anonyme menaçante par la poste, quelques jours seulement après son installation à Laval. Dans une enveloppe blanche non signée avec la mention «à la propriétaire», Zahra et Ali* ont trouvé une photocopie d’une chronique portant sur le hijab publiée dans Le Journal de Montréal. La chronique a été annotée de commentaires écrits au stylo.

«Arrête de nous affronter. […] On ne veut pas de hijab islamique, à bas le lavage de cerveaux d’adolescentes, compris. […] Moi j’ai enlevé ma kippa sans chialer, fais pareil», pouvait-on lire.

Manon Massé lance l’appel

La coporte-parole de Québec Solidaire, Manon Massé, a été touchée par cette histoire.

«On a tous un mauvais voisin. Le voisin qui décide de redécorer son salon en pleine nuit, le voisin qui fume tellement de pot que ça sent jusqu’à chez vous, le voisin qui appelle la police parce qu’une branche de ton arbre dépasse sur son terrain. Le voisin qui t’envoie une chronique photocopiée du Journal de Montréal avec des menaces haineuses écrites dessus au stylo. Ça, c’est le voisin de Zahra. Elle porte le foulard, vous comprenez», a-t-elle écrit sur sa page Facebook personnelle.

Madame Massé a ensuite demandé aux internautes de laisser des commentaires de bon voisinage à Zahra et Ali. «Zahra est ici chez elle, sa famille aussi. Et si on la faisait sentir chez elle?» a-t-elle ajouté.

Vague d’amour

La publication de Manon Massé à été partagée plus de 160 fois et a recueilli plus de 140 commentaires au moment d’écrire ces lignes.

«Si j’étais ta voisine, je serais heureuse que tes enfants jouent avec les miens. Je serais heureuse de te saluer quand on se croise, d’avoir des petites « jasettes » de perron, qu’on devienne amies avec le temps. C’est tellement plus facile et agréable pour tous de chercher l’harmonie plutôt que la haine et la colère. On se lève le cœur un peu plus léger quand on sait qu’on va croiser un sourire en quittant la journée», écrit Stéphanie Chenail, à l’attention de la famille lavalloise.

«Le Québec c’est aussi des gens accueillants. On entend très fort les intolérants, les pas éduqués trop trop ces temps-ci. Ils parlent fort, et le gouvernement les écoute. Mais ça ne sera pas toujours comme ça. En attendant, je te dis bienvenue, et merci de venir enrichir notre société de ta présence», dit Marie Wright.

«Bienvenue au Québec Zahra et Ali! Je souhaite de tout cœur que vos bons voisins soient beaucoup plus nombreux que cet individu. Bon courage à vous 2!», ajoute Hélène Malo.

«Vous êtes ici chez vous. Ça me brise le cœur que quelqu’un puisse être aussi gratuitement méchant. Ne pensez surtout pas que c’est l’opinion de la majorité des gens. Bon courage pour traverser ce moment difficile», dit Charlotte Bdn.

La famille touchée

Pour la famille en question, qui a vu la publication de la politicienne, ces mots ont été reçus avec beaucoup d’émotion.

«Ça m’a tellement touchée», dit Zahra à Métro. Elle ne s’attendait pas à recevoir autant de messages de soutien et d’amour suite à la parution de notre article. «Ça me donne espoir», confie-t-elle.

Manon Massé sera bientôt en contact avec la famille de Laval pour leur transmettre son support et les messages d’amour des internautes.

Articles similaires