Montréal
10:02 13 janvier 2020

Un chargement de la neige dans tous les arrondissements lundi soir

Un chargement de la neige dans tous les arrondissements lundi soir
Photo: Archives TC Media

L’administration Plante déclenchera lundi une opération de chargement de la neige dans tous les arrondissements, dépêchant quelque 2200 camions dès 19h. La métropole a reçu près de 12 cm de grésil et de glace dans les deux derniers jours, compliquant les déplacements pour plusieurs Montréalais au courant de la fin de semaine.

«Même si l’accumulation au sol semble moindre, elle est déjà très compactée, susceptible de glacer et ne fondera pas. D’où cette décision préventive», explique le responsable du déneigement au comité exécutif, Jean-François Parenteau.

Environnement Canada prévoit effectivement des températures assez froides au courant de la semaine, pouvant notamment atteindre près de -20 degrés Celsius dans la nuit de jeudi à vendredi.

L’élu municipal estime donc qu’il n’y a donc «aucun avantage à attendre des précipitations à venir non confirmées» pour procéder au chargement de la neige, afin d’éviter que celle-ci ne se transforme en bloc de glace. Les grandes artères, les accès au transport collectif et les hôpitaux «seront priorisés».

En ramassant l’accumulation rapidement, Montréal préserve de plus l’accès à ses systèmes de puisards, a-t-il fait valoir. C’est jusqu’ici la troisième opération de chargement décrétée par l’administration municipale cette saison; la première avait eu lieu très tôt, à la mi-novembre.

Samedi dernier, la Ville s’était dite «prête» à faire face à des conditions météo «exceptionnelles». D’importantes «activités d’épandage d’abrasifs et de fondants» ont entre autres été coordonnées pour prévenir le verglas.

Malgré tout, la quantité de verglas a finalement été moins abondante que prévu dans plusieurs secteurs de l’île. Les précipitations sont plutôt tombées sous forme de grésil.

Des nouvelles priorités pour la neige?

Si les trottoirs glissants et le manque de déneigement dans certains arrondissements ont fait couler beaucoup d’encre l’hiver dernier, l’administration Plante veut cette fois éviter le pire. La Ville prévoit cette année un budget de 166,4 M$ pour le déneigement. Soit une bonification de 3 M$ par rapport à l’an dernier.

Une trentaine de nouvelles remorques qui serviront à l’épandage de fondants et d’abrasifs sur les trottoirs ont été commandées. Ces nouveaux équipements devraient permettre de procéder plus rapidement au déglaçage des trottoirs à la suite d’une tempête.

À l’hôtel de ville, l’opposition officielle demande depuis plusieurs mois la hausse «d’au moins» 15% à 20% des budgets de déneigement, afin de faire face aux aléas changeants de la météo.

«On pense que c’est la moindre des choses, d’autant plus qu’on entend la mairesse répéter qu’il y a de plus en plus de variations climatiques […] Si c’est le cas, il faut s’ajuster en conséquence», disait le chef d’Ensemble Montréal, Lionel Perez, en novembre dernier.

En plus de mener les opérations centrales de chargement, Montréal donnera également plus de pouvoirs aux arrondissements pour déneiger cet hiver. Chacun d’eux aura l’occasion de mener deux opérations «locales» de déneigement au courant de la saison.

Traditionnellement, un chargement de la neige survient lorsque plus de 10 cm de neige s’accumulent. Le déblaiement des trottoirs, lui, se fait quand 2,5 cm restent au sol. Une tempête qui laisse 20 cm de neige au sol représente pour la Ville des dépenses d’environ 20 M$.