Île-des-Sœurs
14:38 2 avril 2020 | mise à jour le: 3 avril 2020 à 08:40 temps de lecture: 2 minutes

Éclosion de coronavirus à l’Hôpital de Verdun

Éclosion de coronavirus à l’Hôpital de Verdun
Photo: François LemieuxLes équipes de l’Hôpital de Verdun étaient prêtes à faire face à l’éclosion de la COVID-19 qui sévit, selon la direction.

L’Hôpital de Verdun est aux prises avec une éclosion de coronavirus. Une quarantaine de personnes sont touchées, dont 35 patients, ce qui représente le quart de la clientèle hospitalisée. La direction assure que la situation est sous contrôle.

Cinq médecins sont aussi en retrait préventif à domicile, dont deux ont été testés positifs. Ils sont asymptomatiques ou présentent de faibles symptômes.

Deux foyers ont été identifiés. Le premier est relié à des médecins qui ont fait des tournées sur les étages d’infection, fait savoir le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal. Le second est inconnu pour l’instant.

Les équipes ont pu réagir rapidement à l’éclosion de coronavirus dans l’Hôpital de Verdun. Notamment puisque le concept «d’hôpital dans un hôpital» était déjà mis en place. Afin d’éviter la propagation, le personnel et les usagers étaient soumis à des mesures additionnelles de protection.

«Par exemple, tout patient qui est admis à l’hôpital passe désormais un test avant de monter sur un étage. Si le test est négatif, il peut se rendre dans une zone froide. S’il est positif, il est placé dans une zone chaude ou unité COVID-19), avec toutes les précautions nécessaires», explique le porte-parole du CIUSSS, Jean Nicolas Aubé.

De plus, tous les soignants du centre hospitalier du boulevard LaSalle portent désormais des masques.

Tests

La ministre de la Santé, Danielle McCann, qui a déjà été directrice générale de l’Hôpital de Verdun, s’est faite rassurante lors du point de presse quotidien du gouvernement. «La situation est maîtrisée et toutes les mesures d’isolement sont en place, dit-elle. Nous devons regarder ce que l’enquête de santé publique aura à dire sur l’Hôpital de Verdun.»

L’ensemble des patients a été testé de manière préventive et chaque cas identifié a été isolé, confirme le porte-parole de l’établissement.

«Plusieurs des cas sont asymptomatiques et n’ont pas nécessairement une origine traçable à l’Hôpital de Verdun», précise M. Aubé.

La région de Montréal est la plus touchée au Québec avec 2097 cas confirmés de la COVID-19en date de jeudi.

Articles similaires