Actualités
10:25 21 juin 2020 | mise à jour le: 21 juin 2020 à 10:28 temps de lecture: 2 minutes

Parc Jean-Drapeau: les installations sportives vont rouvrir

Parc Jean-Drapeau: les installations sportives vont rouvrir
Photo: Archives MétroLa plage Jean-Doré vue des airs.

Les Montréalais auront plus de choix pour se rafraîchir cet été. La Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) a annoncé dimanche la réouverture prochaine de la plage Jean-Doré, du Complexe aquatique et du Bassin olympique, fermés en raison de la pandémie de coronavirus.

Pour l’instant, la SPJD n’est pas en mesure de donner de date précise pour la réouverture des trois sites.

On assure toutefois que le Bassin olympique, qui accueille des athlètes pratiquant l’aviron, le canoë-kayak et le bateau-dragon, ouvrira dans la première semaine du mois de juillet.

Quant à la plage Jean-Doré et au Complexe aquatique, la Société du Parc Jean-Drapeau vise une réouverture au public entre la deuxième et la troisième semaine de juillet.

En ce qui concerne le Complexe aquatique, seule la grande piscine récréative sera ouverte.

Dans ces deux cas, les vestiaires ne sont pas accessibles aux visiteurs. Les baigneurs devront donc arriver sur place en ayant déjà enfilé leur maillot de bain.

La SPDJ indique travailler présentement à l’embauche de sauveteurs et de personnel d’entretien, en plus d’assurer la qualité de l’eau des installations.

Des plans d’action sont présentement élaborés afin d’assurer la santé et la sécurité des visiteurs.

Fermés depuis le début de la pandémie afin d’éviter une trop grande fréquentation du parc Jean-Drapeau, les stationnements de l’île Sainte-Hélène et de l’île Notre-Dame vont aussi rouvrir progressivement.

Feu vert à la baignade

Le gouvernement provincial a autorisé le 30 mai dernier l’ouverture des piscines et des espaces publics extérieurs dans toutes les régions du Québec.

«Les mesures de prudence adoptées depuis le début de la crise ne doivent pas nous faire perdre de vue les autres besoins essentiels de santé des citoyennes et des citoyens, entre autres en période de canicule. C’est pourquoi l’ouverture de ces services estivaux nous apparaît nécessaire, afin d’assurer un meilleur confort pour de nombreuses personnes», avait alors déclaré la ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCann.

La Ville de Montréal a emboîté le pas et permet l’ouverture des piscines depuis le 20 juin.

Articles similaires