Montréal
14:01 20 octobre 2020 | mise à jour le: 20 octobre 2020 à 18:12 temps de lecture: 3 minutes

Montréal: trois nouveaux CHSLD composent avec des cas de COVID-19

Montréal: trois nouveaux CHSLD composent avec des cas de COVID-19
Photo: Josie Desmarais/MétroUn cas a été rapporté mardi au Centre d'hébergement Émilie-Gamelin, dans Ville-Marie.

Trois nouveaux CHSLD du Centre-sud-de-l’Île de Montréal s’ajoutent au lot des établissements infectés au cours de cette deuxième vague de COVID-19, a appris Métro. Il s’agit des centres Réal-Morel, Jean-De La Lande et Émilie-Gamelin.

À Réal-Morel, quatre résidents sont infectés. Québec compte un cas dans chacun des deux autres centres d’hébergement, dont «un nouveau de ce matin» à Émilie-Gamelin. Ces informations ont été fournies par Isabelle Matte, une employée-cadre du CIUSSS local.

Au moment d’écrire ces lignes, les trois CHSLD ne se trouvaient pas dans la liste officielle du ministère de la Santé. Or, il s’agit dans les trois cas de «nouvelles éclosions» connues pas plus tard que mardi matin, a précisé le porte-parole du CIUSSS, Jean-Nicolas Aubé.

La liste des CHSLD infectés a fait l’objet de critiques récemment car elle n’affiche pas immédiatement certains cas d’infections.

En tout et pour tout, cinq établissements du CIUSSS du Centre-Sud feraient face à des éclosions.

Deux listes

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, convient qu’il travaille actuellement «avec deux listes». Il compte notamment sur une liste de gestion plus à jour qu’il se dit incapable de rendre publique dans sa forme actuelle. Une situation qui peut aussi «créer la confusion», a-t-il entendu.

«Est-ce que c’est une question de jours, d’être capable de [publier] la liste de gestion qu’on a? La réponse, c’est oui, a ajouté M. Dubé. Je m’engage encore aujourd’hui à ce que cette liste-là devienne la liste qu’on va publier.»

Dans l’ensemble, croit le ministre, la situation de gestion dans les centres de soins pour aînés est sous contrôle. «La situation en terme de gestion est bien meilleure» que la première vague, a-t-il souligné.

Selon le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, il est «presque impossible» d’éviter une certaine résurgence de cas de COVID-19 dans les milieux d’hébergement pour personnes âgées.

«Avec autant de cas qui circulent au Québec, actuellement, dans la communauté… Les CHSLD, c’est quand même un milieu relativement ouvert vers la population», a-t-il affirmé mardi.

«On fait tout pour essayer que ça ne flambe pas. C’est ça qui est important.» – Horacio Arruda, directeur national de santé publique

À un moment de la première vague, la direction régionale de santé publique de Montréal avait rapporté des cas dans au moins 75% des CHSLD de la région.

Articles similaires