Local
05:00 7 janvier 2021 | mise à jour le: 7 janvier 2021 à 07:12 temps de lecture: 3 minutes

La revitalisation du centre RioCan de Kirkland devrait commencer en 2022

La revitalisation du centre RioCan de Kirkland devrait commencer en 2022
Photo: François Lemieux/Métro MédiaLe site du centre RioCan à Kirkland sera revitalisé au cours des prochaines années.

Situé tout près du site de la future station du Réseau express métropolitain (REM), le site du centre RioCan à Kirkland sera redéveloppé. Le fonds d’investissement RioCan et le Groupe immobilier Broccolini veulent débuter l’aménagement de nouveaux édifices commerciaux, à bureaux et résidentiels au début 2022.

«Dans le contexte de l’arrivée prochaine du REM, ce projet consiste en une revitalisation complète, par l’ajout de nouveaux édifices offrant une meilleure utilisation de l’espace disponible et une offre diversifiée», indique dans un communiqué Broccolini.

Les deux entités qui possèdent le site à parts égales veulent notamment aménager 22 300 mètres carrés d’espaces de bureaux, soit l’équivalent de près de 18 piscines olympiques, et 12 500 mètres carrés d’espaces commerciaux, une superficie comparable à 10 bassins olympiques.

Une composante résidentielle est également prévue dans le projet.

«Notre plan est d’offrir une belle mixité. On veut de la faible, moyenne et forte densité, des maisons de ville, des condominiums ainsi que des appartements en location», précise le directeur, communications et marketing de Broccolini, Jean Langlois.

Pour le moment, le nombre précis de bâtiments ou de nouveaux logements qui seront construits demeure inconnu.
«C’est difficile de statuer à ce stade-ci. Nous sommes encore au stade de conception du projet et en discussions avec la Ville et les citoyens», explique M Langlois.

Démolition

Un ou des bâtiments abritant présentement des commerces devront «probablement» être détruits, selon Jean Langlois. Le plan consiste à procéder en plusieurs phases. Aucune date n’a encore été arrêtée concernant la fin de la construction.

Broccolini assurera la conception et la construction, tout en assumant la gestion des espaces bureau et la commercialisation de l’offre résidentielle par la suite. RioCan s’occupera pour sa part de la gestion des espaces de commerce de détail.

Le plan devra être approuvé par le conseil municipal de Kirkland. Des consultations publiques impliquant près de 1000 résidents ont déjà été tenues. Des tables rondes avaient notamment permis aux citoyens d’exprimer leurs idées.

«C’est positif pour la Ville. Notre objectif est de créer des logements pour les résidents aînés qui souhaitent déménager dans un logement plus petit qu’une maison unifamiliale. On veut les garder ici», souligne le maire de Kirkland, Michel Gibson.

RioCan ne connaît pas les coûts

RioCan se trouve dans l’impossibilité de fournir une estimation du coût total de l’investissement avant d’avoir sous la main un plan final et approuvé par la municipalité.

La station Kirkland du REM pourrait être mise en service au plus tôt en 2023. On ignore s’il y aura sur le site, ou à proximité, un stationnement incitatif pour le REM.

«Il n’y a pas de plan immédiat. Ceci relève présentement d’Infra Québec et le bureau du REM. Nous allons par contre tout faire pour développer un projet qui saura maximiser les bienfaits de la présence du REM», soutient M. Langlois.

Le bureau du REM n’a pu être joint par Métro Média.

Articles similaires