Côte-des-Neiges & NDG
12:16 18 mars 2021 | mise à jour le: 18 mars 2021 à 17:23 temps de lecture: 3 minutes

Vaccination pour les parents de certaines écoles et garderies de Montréal

Vaccination pour les parents de certaines écoles et garderies de Montréal
Photo: Paul Chiasson/La Presse canadienne

Les autorités de santé publique lancent une campagne de vaccination spécifique aux parents d’élèves inscrits dans des écoles et garderies de Côte-Saint-Luc et du quartier Plamondon, à Montréal. Ces deux secteurs sont particulièrement touchés par le variant britannique du coronavirus.

L’objectif est de contenir la transmission communautaire dans ces deux secteurs actuellement touchés par le variant britannique. La Direction régionale de santé publique (DRSP) précise que ces deux secteurs représentent à eux seuls «26% des cas de variant observés à Montréal depuis le début de la pandémie».

«Je ne dirai pas que ce secteur respecte moins les mesures, mais Côte-Saint-Luc et Plamondon font face à une transmission communautaire à cause d’un virus plus contagieux», explique la directrice régionale de santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin.

«86% des cas de variant dans Côte St-Luc en ce moment ont un lien avec une garderie ou une école» – DRSP

Ce projet vise à éviter que la transmission aille au-delà de ces deux secteurs. «L’objectif est de couper la transmission de l’école au domicile et puis aux autres milieux de vies», explique la Dre Drouin.

Mercredi en conférence de presse, la Dre Drouin précisait que deux secteurs étaient à surveiller concernant le variant britannique, Côte-St-Luc et Plamondon.

Côte-St-Luc est la zone à Montréal avec le plus haut taux de cas pour 100 000 habitants, soit 468,4.

Pour l’instant, les enseignants et le personnel des services de garde ne sont pas inclus dans le projet pilote mais cette option sera évaluée dès cette semaine: «Nous devons coordonner cela avec le ministère de l’Éducation».

Ce projet pilote prévoit l’administration de 10 000 à 15 000 doses, devrait durer deux semaines et commencera lundi. Ces doses seront prises à même les doses prévues pour la région de Montréal.

Une preuve de résidence et qu’un enfant fréquentant une école ou une garderie du secteur habite le ménage concerné sera demandée lors de l’inscription à la vaccination. Les parents inclus dans le projet seront contactés par les écoles et garderies.

En fin d’après-midi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, s’est fait vacciné. Il a réagi positivement au projet pilote mis en place dans deux territoires de Montréal: «Pour être capable de bien prendre le contrôle des variants la Dre Drouin a demandé plus d’agilité, on est très à l’aise avec cette idée d’innover.»

 

Articles similaires