Montréal
05:30 19 juin 2021 | mise à jour le: 19 juin 2021 à 10:00 Temps de lecture: 3 minutes

Victoire des Canadiens: c’est la fête au centre-ville

Victoire des Canadiens: c’est la fête au centre-ville
Photo: Éric Martel/Journal Métro

Les partisans des Canadiens de Montréal ne sont définitivement pas faits de chocolat: malgré la pluie, la température fraîche et les vents, ils se sont amassés par centaines devant le Centre Bell pour encourager leurs favoris. Leur résilience a été récompensée par une victoire de 3 à 2 en prolongation face aux Golden Knights de Las Vegas.

Les partisans célébraient toujours devant l’aréna après la partie. De nombreux feux d’artifices ont été lancées lors d’une fête à ciel ouvert où le port du masque et la distanciation physique ont été abandonnés.

«Ça marque la fin de la COVID, considère un partisan sur place, Thomas Letendre. Ce n’est pas l’idéal pour la propagation, mais c’est la preuve que Montréal revit. Au moins, la vaccination se poursuit bien

«L’ambiance est tout simplement magique, commente Maxime Turgeon, qui assiste à la scène en compagnie de son conjoint. On sent vraiment qu’il y a quelque chose de spécial qui est en train de se passer à Montréal.»

Le Service de police de Montréal (SPVM) a dû intervenir pour contenir quelques partisans.

Prêts à tout

Dès le début de la soirée, on pouvait constater les longues lignes devant les restaurants du centre-ville de Montréal, et la vague déferlante de chandails bleu-blanc-rouge. Pour l’occasion, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a déployé plusieurs agents sur le terrain, dont des polices montées.

Les partisans se sont amassés devant les restaurants sportifs de l’avenue des Canadiens-de-Montréal, les yeux rivés sur les écrans à l’intérieur. Les partisans des Golden Knights de Vegas qui osent s’y aventurer sont copieusement hués.

Certains partisans, comme Matthew Bouchard et Tristan Leperle, s’improvisent animateurs. Aucun silence ne sera accepté: ils poussent la foule à chanter, une heure avant le match.

«Même s’il mouille, on en profite: on va peut-être vivre ça juste une fois, rappelle Matthew, 25 ans. Je n’ai jamais vu les Canadiens gagner la coupe, j’aimerais pouvoir assister à ça une fois dans ma vie avant de mourir.»

Matthew Bouchard et Tristan LePerle

Pour s’assurer d’avoir la meilleure vue disponible sur place, des partisans comme Alexis et Nicolas Desjardins sont arrivés plus de deux heures à l’avance sur place. Armés d’un poncho, la pluie ne peut atteindre la flamme de leur passion pour les Canadiens.

«Mon cousin et moi écoutons tous les matchs des séries ensemble depuis le début, partage Alexis, résident de Mirabel. On s’était dit que pour ce match-ci, peu importe les conditions, on allait y être.»

Les cousins seront marqué à vie par ces séries, littéralement: ils ont profité de l’offre d’Adrénaline Montréal, qui permet aux partisans de se faire tatouer gratuitement. Ils ont choisis de faire hommage à l’équipe avec un masque de gardien sur le biceps.

«On a décidé de faire ça hier, raconte Nicolas. On s’est appelés, et deux minutes après on était partis à Montréal pour se faire tatouer.»

Alexis Desjardins et Nicolas Desjardins dévoilent leurs nouveaux tatouages aux couleurs des Canadiens de Montréal

Les Canadiens disputeront le quatrième match de la série dimanche, à 20h au Centre Bell.

Articles similaires

20:00 2 août 2021 | mise à jour le: 3 août 2021 à 00:28 Temps de lecture: 1 minutes
Une vraie peur bleue!