Montréal

Lutte au trafic d’armes : la SQ et le SPVM forment une nouvelle équipe intégrée

Nouvelle équipe intégrée par SPVM et SQ pour la lutte contre le trafic d'armes à feu
L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse devant l'hôtel de ville de Montréal. Photo: Yohann Goyat / L'informateur

Alors que l’est de Montréal est toujours sous le choc à la suite d’une fusillade d’une rare violence, Québec met sur pied une équipe intégrée de policiers de la Sûreté du Québec (SQ) et du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Celle-ci aura le mandat de s’attaquer au crime organisé et au trafic d’armes à feu. 

Cette équipe mixte sera coordonnée par la SQ et comprendra notamment des policiers de l’Équipe dédiée à la lutte contre le trafic d’armes (ELTA) du SPVM, créée en décembre 2020. 

« Nous sommes déjà en action très serrée et énergique », a déclaré Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, lors d’une conférence de presse ce mercredi.

Cette dernière en a fait l’annonce en présence de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, la directrice générale de la SQ, Johanne Beausoleil, et du directeur général du SPVM, Sylvain Caron.

Cette nouvelle équipe sera déployée sur l’ensemble du territoire de l’île de Montréal et affectée principalement aux crimes en lien avec des armes à feu.

Une nouvelle équipe intégrée dont la pérennité à moyen et long terme est un enjeu majeur. « Ça va être fonctionnel très rapidement sur le terrain », assure Mme Guilbault.

« Le partage des renseignements sera au cœur de cette nouvelle équipe intégrée. Les ressources en enquêtes et services spécialisés doivent servir à tous les différents organismes de police », a tenu à réaffirmer la directrice générale de la Sûreté du Québec, Johanne Beausoleil.

Trois personnes sont mortes et deux autres ont été blessés lors d’une fusillade survenue lundi en début de soirée dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies.

Articles récents du même sujet