Montréal

Un jeune sur dix a déjà contracté la COVID-19 à Montréal-Nord

Un jeune garçon subit un test pour la COVID-19.
Photo: Lisa Maree Williams/Getty Images

Une nouvelle étude confirme que les jeunes de Montréal-Nord ont été particulièrement touchés par la COVID-19. Près d’un sur dix présentait des anticorps découlant de l’infection pendant la deuxième vague de la pandémie, cet hiver, contre moins de 6% des jeunes de l’ensemble de la ville.

L’étude publiée le 23 novembre dans la revue médicale JAMA.

Elle a été menée par Kate Kinszer, professeure adjointe de santé publique à l’Université de Montréal.

Les chercheurs ont analysé les tests sanguins de 1632 jeunes de 2 à 17 ans recrutés dans les garderies et les écoles de quatre quartiers montréalais.

Les données ont été recueillies entre octobre et mars 2021. Elles permettent de détecter la présence d’anticorps au virus SRAS-CoV-2 et ainsi de savoir si les jeunes ont contracté le virus.

Montréal-Nord arrive en tête de liste avec 9,8% de jeunes infectés à la COVID-19, soit près du double du taux d’infection dans l’Ouest de l’Île (5,3%). Ce taux était de 7,8% pour Mercier Hochelaga-Maisonneuve et de 5,5% parmi les jeunes du Plateau-Mont-Royal.

Plus de transmission

L’étude révèle par ailleurs que la transmission a été plus forte que chez les enfants que ce que laissait croire le dépistage, puisque les jeunes développent des symptômes moins graves que les adultes, parfois pas du tout.

Le taux de jeunes avec des anticorps augmente avec l’âge.  Il était de 5,6% pour les enfants du primaire et 6,7% pour les jeunes du secondaire.

Les filles étaient aussi 30% plus susceptibles d’être infectées que les garçons.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet