Soutenez

La fillette happée par un automobiliste était une réfugiée ukrainienne

Photo: Capture d'écran - Twitter

La fillette décédée à l’issue d’un délit de fuite, mardi, était une réfugiée ukrainienne. La nouvelle secoue le quartier, qui s’est réuni pour une veillée aux chandelles mardi soir.

Mardi matin, la jeune fille de sept ans marchait vers son école en compagnie de son frère et de sa sœur. Un véhicule l’a happée avant de prendre la fuite. Elle s’est donc retrouvée blessée, en pleine rue. Des travailleurs du Centre de santé et de services sociaux Jeanne-Mance, situé tout près de la collision, sont sortis pour prodiguer les premiers soins à la victime, en attendant l’arrivée d’ambulances.

La fillette est finalement décédée en début de soirée. Un suspect de 40 ans a été retracé durant l’après-midi, et interrogé par des policiers en soirée.

Plusieurs citoyens se sont indignés sur les réseaux sociaux, estimant que le secteur est dangereux pour les piétons. La sécurité des écoliers dans les zones scolaires est notamment remise en question.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.