Montréal

Le Sud-Ouest planifie d’augmenter les zones réservées aux vignettes de stationnement

Photo: Yves Provencher/Métro

En réaction à la réforme sur le financement des arrondissements, l’arrondissement du Sud-Ouest pourrait miser sur l’implantation de nouvelles zones dédiées aux vignettes de stationnement pour résidants ou entreprises.

Selon cette nouvelle réforme présentée par l’administration du maire de Montréal, Denis Coderre, «l’ensemble des activités [de stationnement] (y compris celle du réseau local, à l’exclusion de la gestion des vignettes) relèvera de la Ville».

Or, depuis un an, affirme le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, l’arrondissement travaille à l’implantation de nouvelles bornes de stationnement générant des revenus projetés de 1,9M$ sur le réseau local seulement.

«Il y a certaines rues locales où il y avait peu de gens avant, donc pas de problème de stationnement. Maintenant, la population du Sud-Ouest augmente, alors on voudrait implanter de nouveaux parcomètres, mais la réforme nous privera de cet argent», a affirmé à Métro M. Dorais.

Le maire Dorais, qui demandera au prochain conseil municipal l’abandon de cette réforme qui pourrait le priver de près de 10% de son budget annuel, soutient alors qu’il tentera de «trouver d’autres moyens pour régler le problème de stationnement sans que la Ville n’obtienne les sommes associées».

«À la place, si on crée des zones de vignettes pour résidants ou entreprises (vignettes blanches) aux endroits que nous avions ciblés, la Ville ne peut pas mettre des bornes. Nous, on reçoit des sommes et la Ville n’a rien», a exposé M. Dorais qui reconnaît toutefois qu’ils recevront «beaucoup moins de revenus» avec cette méthode.

Déjà, l’arrondissement avait remarqué un écart dans les dernières années. Dans les documents du dernier conseil d’arrondissement, on soutient que les recettes enregistrées en 2013 par les parcomètres du réseau local de l’arrondissement sont de l’ordre de 800 000$. Toutefois, seulement 513 000$ ont été consentis par la ville centre à l’arrondissement «au fil des années» en guise d’ajustements.

Dans un point qui a finalement été retiré du dernier conseil pour y apporter plus d’ajustements, l’arrondissement demande à la Ville de recevoir les recettes nettes provenant de son réseau local.

«Mais je n’ai aussi aucun problème à partager ces recettes. Toutefois, actuellement, la réforme dit que la Ville ne partagerait rien. On va continuer à attendre des assouplissements et demander cette formule de partage. Si on ne l’a pas, on envisagera d’autres méthodes», soutient M. Dorais.

Rues ciblées
Les rues faisant l’objet de «problèmes de stationnement», selon le maire Dorais, sont celles qui forment le centre-ville de Montréal, tout en étant dans le Sud-Ouest. Les rues Ottawa, Williams et Notre-Dame sont notamment ciblées.

Articles récents du même sujet