National
19:46 19 août 2018 | mise à jour le: 19 août 2018 à 23:48 temps de lecture: 3 minutes

Un chien mord deux enfants à Montréal-Nord

Un chien mord deux enfants à Montréal-Nord
Photo: MétroLes policiers ont travaillé en concertation avec leurs collègues des postes de Verdun et du Sud-Ouest afin des trafiquants liés à un réseau de drogue. Photo : Archives

Deux enfants de quatre et sept ans ont été gravement blessés lorsqu’ils ont été mordus par un chien dimanche, alors que le nouveau règlement sur la gestion animalière devrait être voté au conseil municipal de la Ville de Montréal en début de semaine.

Les policiers n’ont pas identifié publiquement la race de l’animal hier, mais assurent qu’il s’agit d’une bête de bonne taille. Selon Radio-Canada, il s’agirait d’un chien «de type pitbull» que la famille devait héberger temporairement.

Dans la matinée, à l’intérieur d’un appartement, le chien aurait d’abord attaqué et mordu une enfant de quatre ans, lui infligeant d’importantes blessures à la tête. La fille a dû recevoir plusieurs points de suture avant d’obtenir son congé de l’hôpital.

La famille n’aurait pas contacté les policiers à ce moment, mais aurait réussi à enfermer le chien à l’intérieur de l’appartement, a rapporté le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Manuel Couture.

Vers 15 h, le chien serait parvenu à sortir à l’extérieur de l’appartement pour une raison inconnue. Il aurait aussitôt attaqué un gamin de sept ans, le frère de l’autre enfant, lui causant une blessure très importante à un bras. Un citoyen s’est interposé, mais dès que le chien a libéré le gamin, il aurait tenté de s’en prendre à d’autres enfants.

Plusieurs citoyens ont signalé cet événement sur le boulevard Saint-Michel, à proximité de l’intersection de la rue Prieur. Des policiers arrivés sur les lieux ont pris en charge la bête à l’aide d’une barre à chien et l’auraient confiée à un organisme spécialisé. Une barre à chien est une longue perche au bout de laquelle se trouve un collet pouvant être serré et qui empêche le chien de sortir sans le blesser.

Nouveau règlement
L’administration de la mairesse Valérie Plante a présenté à la mi-juin les modifications au règlement sur la gestion animalière qui doivent être soumises au vote au conseil municipal lundi ou mardi.

Ainsi, un chien sera considéré comme «dangereux» s’il mord mortellement un individu ou un animal. La bête sera rapidement euthanasiée. Si le chien attaque ou tente de mordre une personne ou un animal, il pourrait être désigné comme étant un chien «potentiellement dangereux».

Ce débat a débuté à la suite de la mort de Christiane Vadnais, une Montréalaise mordue mortellement par le pitbull d’un voisin en juin 2016 dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Articles similaires