National

Fin du ramadan: bien comprendre l’Aïd el-Fitr

Fin du ramadan: bien comprendre l’Aïd el-Fitr
Photo: Mahmoud Illean/ APDes palestiniens célèbrent l'Aïd-el-Fitr devant le dôme du Rocher à Jerusalem. Cette fête marque la fin du ramadan.

Aïd Moubarak ! Le ramadan a pris fin mardi pour des millions de musulmans dans le monde. Depuis le 6 mai, des croyants musulmans ont célébrés le ramadan.

La fin du ramadan dans le calendrier musulman est célébrée avec la fête de l’Aïd el-Fitr. Cette année, l’Aïd est célébré le 4 et le 5 juin. Chaque année les dates du début et de la fin du ramadan sont déterminées sur la base du croissant lunaire. Lundi soir, des milliers de musulmans attendaient les confirmations des mosquées, pour savoir si l’Aïd était annoncé pour le lendemain ou pas.

« Après la prière de la fin de la journée, les imams regardent la lune pour voir si la nouvelle lune est arrivée. Si c’est le cas, cela confirme que le nouveau mois a commencé et que c’est l’Aïd. S’ils ne le voient pas, l’Aïd est repoussé », explique Mahdi Benmoussa, étudiant en histoire de l’Islam et en pensée arabo-musulmane.

Certains pays musulmans n’ont pas la même date pour la fin du ramadan. Si la journée qui a été retenue pour l’Aïd était le mardi 4 juin en Arabie Saoudite, au Canada et dans d’autres pays, le Pakistan et l’Indonésie célèbrent mercredi. La méthode de calcul basée sur l’observation de la lune n’est pas pratiquée de manière uniforme dans tous les pays.

L’Aïd el-Fitr, qui symbolise la fin du ramadan, possède une dimension sociale particulièrement importante chez les croyants musulmans. Après la prière collective matinale qui débute vers 6 h 45 du matin, les musulmans se souhaitent Aïd Moubarak, visitent leurs proches, offrent des cadeaux aux enfants et se réunissent pour manger ensemble.

« Pour les enfants, c’est une journée vraiment cool parce que c’est une journée où les parents sont plus tolérants, et certains enfants en profitent pour faire tout ce qu’ils veulent et faire des bêtises », explique M. Benmoussa.

Pendant les jours suivants, les musulmans continuent de se souhaiter Aïd Moubarak, qui signifie « bonne fête de l’Aïd ». Durant le mois du ramadan, ce sont plutôt les expressions « Ramadan Moubarak » ou « Ramadan Kareem » qui sont utilisées pour saluer le mois.

Dans l’ensemble du monde musulman, il existe de nombreuses salutations pour célébrer la fin du ramadan. En Turquie, en Bosnie, en Albanie, au Monténégro et au Kosovo, l’Aïd-el-Fitr est localement appelée Bayram et on utilise « Bayraminiz Mübarek Olsun » ou encore « Bayraminiz Kutlu Olsun » comme expressions pour marquer la fin du mois sacré.

Dans certaines régions du monde, les croyants portent du blanc en cette journée, une couleur qui est aussi portée lors du pèlerinage à la Mecque. Dans d’autres régions, les croyants portent des « vêtements de l’Aïd », de nouveaux vêtements achetés pour célébrer la journée sacrée.

Durant ce mois sacré de l’Islam, les pratiquants s’abstiennent de manger, de boire, de fumer ou d’avoir des relations sexuelles entre le lever et le coucher du soleil. Ils doivent également être plus généreux et aider les plus démunis. Après le coucher du soleil, les pratiquants cassent le jeûne avec un verre de lait et des dattes et se rassemblent autour d’un souper appelé l’Iftar. Pour plusieurs membres de la communauté musulmane, ce mois est une période de spiritualité, d’introspection et de rapprochement.

 

Articles similaires