National
11:26 9 juin 2020 | mise à jour le: 9 juin 2020 à 11:30 temps de lecture: 2 minutes

Panier bleu: 100 000 visites par semaine depuis le lancement

Panier bleu: 100 000 visites par semaine depuis le lancement
Photo: Naomie Gelper/Métro MédiaCertains commerces ont rouvert leurs portes le 25 mai à Montréal.

Le Panier bleu lancé début-avril pour encourager l’achat local roule à plein régime, assurent ses gestionnaires. Le site Web lancé en pleine pandémie accueille plus de 100 000 visiteurs par semaine.

Aux yeux du ministre provincial de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, «les Québécois ont répondu à l’appel».

À ce jour la plateforme abrite tout près de 20 000 commerces. Parmi ceux-ci, près de 3000 opèrent dans la région de Montréal.

«Montréal, par défaut, a un taux de branchement plus élevé. Ce qui fait qu’on a un achalandage supplémentaire», a soulevé le directeur général de l’organisme, Alain Dumas, lors d’une conférence de presse tenue mardi.

Dans un contexte de pandémie qui a fortement ébranlé l’industrie du commerce de détail, M. Fitzgibbon croit que le Panier bleu a pu jouer le rôle de bouée de sauvetage pour les petites et moyennes entreprises.

«Beaucoup de gens mentionnent qu’ils sont portés à acheter plus local depuis le lancement du Panier bleu. J’ose croire que quelques commerces ont été sauvés.» – Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’innovation

«Grand chantier»

Lancé dans l’urgence en raison de la pandémie de coronavirus, le Panier bleu prépare désormais un chantier visant à «compétitionner contre les géants mondiaux».

Celui-ci doit aboutir d’ici 2021, a indiqué Alain Dumas mardi.

«On est à la phase du réveil. On veut amener l’achat local à l’étape supérieure», a-t-il souligné.

Cette accélération passera-t-elle par la mise en place d’un système provincial de livraison, tel un «Postes Québec»? Le ministre de l’Économie n’a pas pu répondre.

«Il y a d’autres sociétés qui offrent du commerce en ligne. Je pense qu’on peut y arriver avec les joueurs en place», a-t-il lancé.

Un service postal financé au provincial «serait une possibilité», a convenu l’élu de la Coalition avenir Québec.


Le Panier bleu en chiffres

  • Le Panier bleu a mené un sondage par le biais de la firme CROP: selon lui, 51% des consommateurs qui connaissent le Panier bleu ont depuis «augmenté leur consommation de produits québécois».
  • Un cinquième des commerces inscrits sur la plateforme n’avaient pas de site Web auparavant.

Articles similaires