National
18:09 23 juin 2020 | mise à jour le: 23 juin 2020 à 18:09 temps de lecture: 3 minutes

PQ: Guy Nantel devient officiellement candidat à la chefferie

PQ: Guy Nantel devient officiellement candidat à la chefferie
Photo: Zacharie Goudreault/MétroL'humoriste et aspirant chef du Parti québécois, Guy Nantel.

L’humoriste Guy Nantel a présenté mardi sa candidature officielle dans la course à la chefferie du Parti québécois (PQ), bien que la crise du coronavirus l’ait ralenti dans ses efforts pour recueillir un nombre suffisant de signatures.

Souriant, M. Nantel a remis mardi son bulletin de mise en candidature au président d’élection de la course à la chefferie du PQ. Il a également déposé plus de 2500 signatures de membres du parti souverainiste de même qu’un chèque de 15 000$, comme le prévoient les règles du PQ.

L’aspirant politicien a annoncé officiellement son intérêt pour cette course le 13 février. Il a ensuite recueilli quelque 15 000$ en dons ponctuels en un peu plus d’un mois. La suspension de la course à la chefferie le 28 mars dans le contexte de la crise sanitaire a toutefois eu pour effet de freiner la collecte de fonds et de signatures pour le candidat.

Guy Nantel paraissait toutefois confiant mardi. Depuis la relance de la période de mise en candidature, le 5 juin, ce dernier a d’ailleurs recueilli environ 7500$ pour un total de 22 430$ en dons. Il affirme d’ailleurs avoir réussi à convaincre plus de personnes du «sérieux» de sa candidature.

«Il y a de plus en plus de gens qui se sont ralliés à nous, dont certaines personnes qui n’avaient jamais milité pour un parti politique», a-t-il affirmé lors d’une mêlée de presse à sa sortie de la permanence du PQ, dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Troisième candidat officiel

M. Nantel devient ainsi le troisième candidat officiel à la chefferie du PQ. Il suit ainsi le député de Jonquière Sylvain Gaudreault et l’avocat Paul St-Pierre Plamondon, qui ont déposé leur bulletin de candidature la semaine dernière à quelques jours d’intervalle.

«On n’est pas derrière personne puisqu’on s’est qualifié pas mal en même temps que tout le monde avec une organisation qui n’a pas du tout bénéficié des avantages que certains peuvent avoir dans une course à la chefferie quand ce sont des politiciens professionnels», a affirmé M. Nantel.

L’humoriste a d’ailleurs dit souhaiter qu’un plus grand nombre de candidats réussissent à officialiser leur candidature d’ici la date limite, ce samedi. Actuellement, l’historien Frédéric Bastien, l’avocate Gloriane Blais et l’homme d’affaires Laurent Vézina peinent toujours à recueillir assez de signatures pour prendre part à cette campagne.

«Je crois que c’est dans l’intérêt du Parti québécois qu’il y ait le plus de gens possible qui participent au débat.» -Guy Nantel, candidat à la chefferie du PQ

Questionné par Métro, M. Nantel n’a pas voulu s’avancer mardi sur les détails de sa plateforme, qui seront dévoilés plus tard. Il a toutefois indiqué que l’indépendance, la laïcité, l’immigration et la langue française compteront parmi ses chevaux de bataille.

«Évidemment, le leitmotiv, c’est de faire avancer la cause de la souveraineté et de redresser le Parti québécois», a-t-il dit.

Les membres du PQ éliront leur nouveau chef le 9 octobre.

Articles similaires