National
14:36 5 juillet 2020 | mise à jour le: 5 juillet 2020 à 14:41 temps de lecture: 3 minutes

Pour le Parti conservateur, le gouvernement Trudeau doit récompenser le retour au travail

Pour le Parti conservateur, le gouvernement Trudeau doit récompenser le retour au travail
Photo: Dave Chan/AFPLe premier ministre Justin Trudeau doit présenter un «portrait de l'économie et des finances publiques» ce mercredi

Les ministres du Cabinet fantôme du Parti conservateur, Pierre Poilievre responsable des Finances et James Cumming responsable des Petites entreprises, pressent le gouvernement Trudeau d’agir cette semaine afin de modifier la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pour récompenser le retour au travail et de protéger les finances du Canada.

C’est via un communiqué que les députés conservateurs ont déploré que la PCU soit retirée aux travailleurs gagnant plus de 1000$ par mois, empêchant «nombre d’entre eux de retourner progressivement travailler.»
Pour eux la rémunération devrait être «un incitatif au travail et non le contraire». Une critique de la PCU émise par beaucoup, notamment de la part du gouvernement québécois, alors que cette aide aux contribuables a été prolongée par le gouvernement canadien jusqu’en septembre.

La proposition exprimée aujourd’hui dans un communiqué du Parti conservateur, porte sur une Prime de retour au travail, qui existerait comme un supplément à la PCU. Alors que les Canadiens qui ont perdu leurs emplois à cause de la pandémie continueraient de toucher les 2000$ du plan d’urgence, les travailleurs gagnant de 1000 à 5000$ se verraient offrir cette compensation incitative, progressivement éliminée.

Protéger les finances du Canada

«Il faut rendre le gouvernement responsable, assurer la surveillance des dépenses et aider les travailleurs. Les conservateurs font des propositions pratiques à cette fin. Il est temps que le gouvernement les écoute», a dit le député Pierre Poilievre.

En ce sens, les députés du parti conservateur appellent à un plein financement de la vérificatrice générale afin qu’elle puisse remplir pleinement sa mission, notamment face aux nouveaux défis apportés par la crise de la COVID-19. La nouvelle VG Karen Hogan avait déclaré un manque de financement à hauteur de 11 millions de dollars par année.

Ils incitent aussi à Ottawa de rendre publique l’ampleur de la dette et du déficit: «Les contribuables méritent de savoir combien le gouvernement emprunte et où va cet argent. Les travailleurs méritent un soutien alors qu’ils retournent travailler. Les conservateurs sont prêts à travailler avec le gouvernement pour y arriver», a déclaré le député James Cumming.

Justin Trudeau, sous le feu des critiques cette semaine à cause du scandale WE Charity, doit présenter mercredi 8 juillet, un «portrait de l’économie et des finances publiques» du pays à la Chambre des communes.

Articles similaires