Soutenez

Près de 637,8 M$ pour les infrastructures d’eau du Québec

eau
Photo: Archives TC Media

Québec et Ottawa ont annoncé jeudi avoir débloqué 637,8 M$ afin de permettre à différentes villes de la province, dont Montréal, de mettre à niveau leurs infrastructures d’eau.

«L’investissement massif dans les infrastructures d’eau du Québec que nous annonçons aujourd’hui aidera à stimuler les économies locales tout en fournissant aux communautés les améliorations que nécessitent leurs infrastructures», a déclaré jeudi en conférence de presse à l’usine d’eau potable Atwater, dans l’arrondissement du Sud-Ouest, la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités au sein du gouvernement Trudeau, Catherine McKenna.

Cette dernière a ainsi annoncé une contribution de 318,9 M$ de la part d’Ottawa à 280 projets municipaux, soit la moitié du montant total, que vient compléter le gouvernement Legault. Cet argent permettra de financer des projets d’approvisionnement en eau potable, de gestion des eaux pluviales et de traitement des eaux usées dans différentes régions de la province.

Besoins criants à Montréal

De cette enveloppe, plus de 86 M$ viendront financer 12 projets dans la région métropolitaine, soit 11 à Montréal et un à Senneville. Ceux-ci permettront en tout de remplacer un peu plus de 70 km de vieilles conduites d’eau et d’assurer la restauration des tronçons de rue qu’affecteront ces travaux. Cela équivaut environ à la distance entre Montréal et Joliette, a illustré Mme McKenna.

Un coup de pouce financier qu’a accueilli favorablement le président du comité exécutif, Benoit Dorais, alors que la Ville fait face à une situation financière périlleuse dans le contexte de la crise sanitaire.

«À la Ville de Montréal, les besoins se chiffrent en centaines de millions de dollars chaque année. Et on sait que lorsqu’on doit intervenir en urgence, ça coûte plus cher et ça crée du trafic, des bouchons», a souligné l’élu de Projet Montréal.

L’an dernier, la Ville a d’ailleurs dû effectuer des travaux d’urgence afin de réparer une conduite d’eau de 2,1 mètres de diamètre située le long de l’autoroute Ville-Marie. En décembre dernier, elle annonçait des investissements de plus de 26 M$ à cet effet. La conduite a depuis repris du service.

«Le réseau de distribution d’eau de la Ville de Montréal est en très mauvais état, ce qui est le résultat de décennies de sous-investissement. Alors, le déficit en entretien est énorme.» -Benoit Dorais, président du comité exécutif

Station de pompage

En juin, la Ville a d’ailleurs annoncé des investissements de plus de 250 M$ afin d’assurer la réfection de la station de pompage McTavish, située au pied du mont Royal. Ces installations, construites entre 1928 et 1949, desservent plus de 1,2 million de personnes dans plusieurs arrondissements centraux, dont Ville-Marie, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Verdun et Rosemont–La Petite-Patrie. Cette station fournit aussi en eau potable le Service de sécurité incendie de Montréal et plusieurs centres hospitaliers. Ces travaux, qui affecteront la circulation routière dans le secteur, devraient s’échelonner jusqu’en 2028.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.