National
19:55 31 août 2020 | mise à jour le: 31 août 2020 à 21:46 temps de lecture: 3 minutes

Fraudes et hameçonnage: Québec met en garde

Fraudes et hameçonnage: Québec met en garde
Photo: Aleksandr Davydov/123rfLe ministère de la Justice du Québec met en garde la population contre des courriels frauduleux qui porterait sa signature.

Le ministère de la Justice du Québec met en garde la population contre des courriels frauduleux qui porteraient sa signature. Comme si cette mise en garde ne suffisait pas, les Québécois doivent également faire attention à d’autres fraudes et hameçonnages survenues ces dernières semaines.

«Ces courriels n’émanent pas du ministère de la Justice et constituent une tentative d’hameçonnage», indique le Ministère dans un communiqué de presse émis en début de soirée hier.

Si vous recevez un tel courriel, le Ministère souligne qu’il ne faut ouvrir «aucune pièce jointe, de ne transmettre aucune information personnelle et de supprimer le courriel».

Afin d’éviter de tomber dans le piège, il est important de vérifier l’adresse courriel de l’expéditeur et ne pas se fier uniquement au nom affiché par l’outil de messagerie utilisé.

En cas de tentative d’hameçonnage, il est possible de contacter la police, la Sûreté du Québec ou le Centre antifraude du Canada.

Fraude de Service Canada

Depuis quelques semaines, des fraudeurs se font passer pour Service Canada au téléphone.

Un numéro de téléphone local s’affiche, en décrochant vous pourrez entendre une voix automatisée qui dit en anglais appeler du «département des affaires juridiques de Service Canada». Le message annonce qu’il y a un problème concernant votre numéro d’assurance sociale.

Il est important de raccrocher rapidement et de ne pas suivre les consignes du message.

Selon les données du Centre antifraude du Canada fournies à La Presse, cette nouvelle vague de fraude a fait «739 victimes au Canada, causant des pertes financières de 1,5 million».

Une femme devant son ordinateur.
Le ministère de la Justice du Québec met en garde la population contre des courriels frauduleux qui porterait sa signature.

Arnaques avec la PCU

La Prestation canadienne d’urgence (PCU) versée par l’Agence du revenu du Canada (ARC) a profité à quelque 8,66 millions de Canadiens. Le gouvernement Trudeau avait annoncé vouloir rendre accessible cette aide à tout le monde le plus rapidement possible, de sorte que certaines failles ont été révélées par la suite.

Au 31 juillet, le Centre antifraude du Canada avait reçu 1 333 signalements de fraudes liées à la PCU au pays, dont 623 au Québec, selon La Presse.

Toujours selon le quotidien, l’ARC a annoncé que les victimes qui ont vu leur identité volée «ne seront pas tenues responsables de l’argent versé aux fraudeurs qui ont utilisé leur identité».

Le Centre antifraude du Canada précise sur son site internet qu’il y a eu 4 141 signalements de fraude liée à la COVID-19 au Canada entre le 6 mars et le 31 août 2020. Il chiffre les pertes financières qui y sont liées à 5,6 millions de dollars.

Articles similaires