Les choix de la rédac
14:47 9 septembre 2020 | mise à jour le: 9 septembre 2020 à 15:30 temps de lecture: 2 minutes

Transport en commun: des sommes «convenues» avec Ottawa, maintient Legault

Transport en commun: des sommes «convenues» avec Ottawa, maintient Legault
Photo: Josie Desmarais/MétroLe premier ministre François Legault

Fragilisés par la pandémie, les organismes de transport collectif pourraient bientôt recevoir une bouée de sauvetage. Le premier ministre François Legault a «convenu d’une entente» financière avec son vis-à-vis fédéral, accord dont les détails devraient arriver «au cours des prochains mois».

Les principales entreprises de transport collectif de la province ont subi une importante hémorragie de clientèle au début de la pandémie. Aux dernières nouvelles, le métro de Montréal, par exemple, est loin de fonctionner à plein régime.

À la fin du mois de juin, le gouvernement du Québec débloquait 400 M$ pour remédier ponctuellement à cette crise. Or, le premier ministre du Québec affirme être en voie de conclure un accord «beaucoup plus important» avec Ottawa.

«On est train de finaliser l’application de l’entente, municipalité par municipalité. Il y aura des sommes importantes. Ce sera non récurent, par exemple, pour la durée de la pandémie», a précisé M. Legault, mercredi.

Rien ne dit si ces sommes seront tirées des 2,2 G$ devancés en juin par le gouvernement fédéral. Sous pression des municipalités, le premier ministre Trudeau avait alors décidé d’avancer des sommes adressées en particulier à celles-ci.

Objectif «transferts»

François Legault participait à une conférence de presse en compagnie de son homologue ontarien, Doug Ford, mercredi. Qualifiée d’«historique», la rencontre avait pour objectif principal d’officialiser l’alliance des deux provinces dans leur combat pour aller chercher de plus importants transferts en santé à Ottawa.

«Sur 200 G$ de dépenses en santé, il y a une augmentation annuelle de 5-6%. On ne peut pas en financer 80% avec à peu près la moitié des impôts», a dénoncé M. Legault.

Il demande un versement récurrent de ces fonds, sans conditions imposées par le gouvernement Trudeau.

L’ajout de programmes en infrastructure s’avérerait également utile, selon l’élu. «On a tous les deux [M. Legault et le premier ministre Ford] des projets très importants dans les transports en commun, à Toronto, à Montréal… On voudrait avoir des programmes additionnels du gouvernement fédéral», a-t-il expressément demandé.

Articles similaires