National
17:46 20 septembre 2020 | mise à jour le: 20 septembre 2020 à 19:17 temps de lecture: 4 minutes

COVID-19: Montréal passe en zone orange

COVID-19: Montréal passe en zone orange
Photo: Josie Desmarais/MétroLe ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé (à droite) et le directeur national de santé publique, Horacio Arruda.

Le gouvernement du Québec vient tout juste d’annoncer que 3 régions, dont Montréal, allaient passer en zone orange. Les bars et les restaurants vont pouvoir rester ouverts, mais les règles vont changer. Le nombre de personnes acceptées dans des rassemblements privés a aussi diminué.

Les 2 autres régions dont le niveau d’alerte est passé dans la zone orange sont celles de la Capitale-Nationale (Québec, Saint-Augustin-de-Desmaures, L’Ancienne-Lorette et Wendake, MRC de l’Île-d’Orléans, de la Jacques-Cartier et de la Côte-de-Beaupré) et de Chaudière-Appalaches.

L’annonce s’est faite lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Montréal dimanche après-midi dans le but de faire le point sur la situation actuelle de la COVID-19 au Québec. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé était le premier à prendre la parole. M. Dubé était accompagné du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda.

Les nouvelles règles

Les régions qui sont maintenant passées dans la zone orange vont donc voir de nouvelles mesures mises en vigueur à partir de ce soir à minuit.

Pour ce qui est des rassemblements privés, le nombre maximum de personnes acceptées est maintenant de 6 personnes. Toutefois, ce nombre peut être excédé si deux familles se réunissent. Il s’agit de la seule exception.

Les activités organisées dans des endroits publics, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, peuvent dorénavant compter un maximum de 25 personnes. Les activités qui rentrent dans cette catégorie sont entre autres les événements festifs, les mariages, les célébrations professionnelles ou scolaires, les BBQ et les pique-niques. Parmi les endroits touchés par cette règle se trouvent les salles louées et les lieux cultes.

Les salles de spectacles, les théâtres et les cinémas ont toujours le droit d’opérer avec un maximum 250 personnes. Cependant, il est important que les règles de distanciation sociale soient respectées. Les personnes présentes doivent être assises, rester relativement immobiles et parler peu. Le tout sous la supervision de personnel.

Le milieu de la restauration

Les bars, les brasseries, les tavernes et les casinos peuvent rester ouverts. Le nombre maximum de personnes par table passe toutefois à 6. La fin de la vente de l’alcool est devancée à 23h et la fermeture doit se faire à minuit.

Les restaurants doivent respecter les mêmes mesures que les bars en plus d’interdire la consommation d’alcool après minuit.

Pour ce qui est des commerces, il est recommandé que seulement 1 personne par ménage s’y rende à la fois.

Par ailleurs, les déplacements interrégionaux ne sont pas recommandés.

Les gyms restent ouverts. M. Dubé a dit que les centres d’entraînement ne semblaient pas propager le virus davantage.

Les activités parascolaires, dont la pratique sportive et les arts, peuvent continuer. Rappelons-nous qu’elles venaient de reprendre il y a un peu plus d’une semaine.

Tests de dépistage

En matière des tests de dépistage, M. Dubé a tenu à souligner qu’il était important de prioriser certaines personnes. Celles-ci sont les suivantes: les personnes avec des symptômes ainsi que celles ayant eu un contact étroit avec une personne infectée.

«Ce n’est pas parce que votre région change de couleur que vous devez vous faire tester.» -Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Les ministres présents à la conférence de presse ont insisté sur le fait que ces nouvelles mesures étaient temporaires. Selon leurs dires, il y a de fortes chances que certaines des restrictions soient levées d’ici quelques semaines si elles sont respectées par les personnes des villes concernées.

Articles similaires