National
16:03 1 octobre 2020 | mise à jour le: 1 octobre 2020 à 19:41 Temps de lecture: 2 minutes

Affaire Joyce Echaquan: une deuxième employée de l’hôpital congédiée

Affaire Joyce Echaquan: une deuxième employée de l’hôpital congédiée
Photo: Capture d'écran FacebookJoyce Echaquan est décédée à l'hôpital de Joliette après avoir partagé sa vidéo qui témoigne de mauvais traitements.

La préposée aux bénéficiaires qui était également au chevet de Joyce Echaquan lors du tournage de la vidéo, le 28 septembre dernier, a été congédiée.

La Direction du CISSS de Lanaudière a annoncé la nouvelle par le biais d’un communiqué.

Depuis le 1er avril 2019, et selon les informations obtenues par Métro, la Direction des ressources humaines du CISSS a comptabilisé 5 plaintes ayant comme motif «Discrimination-racisme.»

Trois l’ont été à la Direction de la Protection de la Jeunesse (DPJ). Deux ont été déposées au Centre hospitalier de Lanaudière. Enfin, une autre plainte a été reçue par le CLSC Chertsey.

Le CIUSS précise qu’une de ces plaintes a été retirée par le plaignant après son dépôt.

Vers une rencontre avec le Conseil des Atikamekw?

Interrogé par Métro, le CISSS n’a pas directement réagi aux chiffres tel que demandé. Il nous a toutefois précisé avoir prévu «une rencontre prochaine» avec le Conseil des Atikamekw et M. Ottawa, le chef de la communauté. 

«M. Castonguay [le PDG du CISSS] a eu un entretien avec lui et des actions concrètes seront mises de l’avant, en partenariat avec la communauté», nous a-t-on indiqué par le biais de Pascale Lamy, Directrice des affaires institutionnelles et des relations publiques au CISSS. 

Quant aux contenus des plaintes, elle nous informe ne pas y avoir accès. 

«Ce sont des informations confidentielles. Les plaintes reçues ont été analysées par le bureau du commissariat.»

-En collaboration avec François Carabin

Articles similaires