National
12:15 9 octobre 2020 | mise à jour le: 9 octobre 2020 à 16:16 temps de lecture: 2 minutes

Coronavirus: 21 décès de plus, les hospitalisations en hausse

Coronavirus: 21 décès de plus, les hospitalisations en hausse
Photo: Carl Court/Getty Images

Le bilan du coronavirus s’est encore une fois alourdi vendredi, avec l’ajout de 21 décès au Québec, dont quatre survenus dans la dernière journée. Les hospitalisations continuent leur augmentation constante.

En plus des quatre décès survenus hier, 13 décès ont été ajoutés au bilan de la dernière semaine (2 au 7 octobre), selon les chiffres dévoilés vendredi par le gouvernement Legault. Une autre personne est décédée avant cette période et quatre décès sont survenus à des dates inconnues.

Un décès a été retiré du bilan après vérification, portant le total à 21 décès supplémentaires dus au coronavirus. Depuis le début de la pandémie, 5 936 personnes sont décédées du virus.

Toujours plus de patients à l’hôpital

Les hospitalisations ont aussi poursuivi leur tendance à la hausse. Huit personnes de plus sont hospitalisées depuis hier, portant le total à 433. Une personne de moins se trouve aux soins intensifs (67 au total).

En s’approchant de la barre de 500 hospitalisations, le Québec suit la courbe des scénarios les plus pessimistes calculés en septembre par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS).

Mercredi, le premier ministre François Legault évoquait un «risque réel de rupture» du système de soins de santé si le nombre d’hospitalisations continuait à croitre au rythme actuel. Le réseau hospitalier est en manque d’«un peu plus de 6000» employés, avait ajouté le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

M. Legault a assuré que l’ajout de 10 000 nouveaux préposés cet automne et cet hiver viendra régler une bonne part du problème dans le réseau public des soins longue durée.

C’est notamment pour protéger le système de soins que le premier ministre a pris la décision d’imposer le masque dans les écoles secondaires. C’est pour la même raison qu’il invite désormais les Québécois à éviter les contacts sociaux pour plusieurs semaines.

Articles similaires