National
11:55 30 octobre 2020 | mise à jour le: 30 octobre 2020 à 15:57 temps de lecture: 2 minutes

Pandémie: plus de 200 millions de dollars vers les communauté autochtones

Pandémie: plus de 200 millions de dollars vers les communauté autochtones
Photo: Dave Chan/AFPJustin Trudeau

Confrontées à une accélération de la pandémie, les communautés autochtones obtiennent un coup de pouce du gouvernement fédéral. Le premier ministre Justin Trudeau a confirmé vendredi le versement d’environ 205 M$ pour aider les Premières Nations à lutter contre la COVID-19.

Ces versements viennent alors que le nombre de cas actifs de la maladie atteint des sommets en milieu autochtone, a souligné le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller.

La somme totale des investissements est divisée en trois. La part du lion, un montant de 120 M$, doit permettre de financer les institutions de garde d’enfants, particulièrement affectées par la crise sanitaire, a indiqué M. Trudeau. Un deuxième montant de 59 M$ ira plus spécifiquement vers les infrastructures au sein même des réserves afin de «respecter les standards de sécurité» exigés par la pandémie.

La troisième part du gâteau, d’environ 26 M$, permettra à financer l’enseignement supérieur et postsecondaire dans les communautés.

D’après le sous-administrateur en chef de la Santé publique au Canada, Howard Njoo, les tendances observées partout au Canada dans la transmission de la COVID-19 se répètent dans les communautés des Premières Nations et inuites. Un portrait différent de la première vague, durant laquelle les communautés avaient généralement évité les éclosions.

«26 communautés autochtones déclarent actuellement au moins deux cas actifs», a précisé Dr Njoo, vendredi.

Le Québec n’est plus tout seul

Plus largement, le Québec ne fait plus cavalier seul dans la transmission rapide du virus durant cette deuxième vague. Les Prairies, notamment, font face à une importante résurgence.

En termes de cas quotidiens de COVID-19 par million d’habitants, le Manitoba a d’ailleurs dépassé la Belle province cette semaine.

«L’augmentation au Québec semble se stabiliser. En même temps, au cours des deux dernières semaines, la Colombie-Britannique, les provinces des Prairies et l’Ontario ont tous enregistré leur nombre de cas quotidiens les plus élevés depuis le début de la pandémie», a indiqué vendredi Dr Njoo.

Articles similaires