National
11:27 9 décembre 2020 | mise à jour le: 9 décembre 2020 à 17:13 temps de lecture: 3 minutes

Santé Canada autorise le vaccin de Pfizer/BioNTech

Santé Canada autorise le vaccin de Pfizer/BioNTech
Photo: Archives/Métro MédiaPrès de 15000 patients ont déjà été sondés.

Santé Canada vient d’approuver le vaccin contre la COVID-19 proposé par Pfizer/BioNTech.

C’est le feu vert qu’attendait le gouvernement fédéral pour lancer les premières vaccinations grâce aux 249 000 doses obtenues en avance. Des Canadiens pourront être vaccinés dès la semaine prochaine avait promis le premier ministre Justin Trudeau.

La distribution du vaccin au Canada se fera en priorité aux personnes les plus à risque. Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a établi un ordre selon les population ciblées.

Ce sont donc les résidents et le personnel des milieux de vie collectifs qui fournissent des soins aux personnes âgées qui seront les premiers à recevoir ces doses.

Ce sera ensuite au tour des adultes de 70 ans et plus, en commençant par les adultes de 80 ans et plus.

Plus tôt que prévu

Il y a quelque semaines, le premier ministre avait affirmé, sans donner de date précise, que les premières doses de vaccin commandées par le gouvernement étaient prévues pour les premiers mois de 2021.

Cette annonce devance donc le calendrier initial de vaccination mis en place par le gouvernement, un «développement positif pour pouvoir protéger les Canadiens le plus tôt possible», selon Justin Trudeau.

Des millions de doses continueront d’être livrés en 2021.

Troisième pays en une semaine

Après le Royaume-Uni et Bahreïn, le Canada est le troisième pays à approuver l’utilisation du vaccin en une semaine.

«En collaboration avec notre partenaire Pfizer, nous sommes prêts à expédier les vaccins au Canada dès que nous recevrons le feu vert des autorités réglementaires pour commencer la distribution», a souligné le directeur des affaires et directeur commercial de BioNTech, Sean Marett.

L’approbation de Santé Canada se fonde sur les données présentées dans le cadre du processus réglementaire d’examen continu.

Cela comprend un des essai clinique de phase 2/3 mené auprès de quelque 44 000 personnes dans environ 150 centres de recherche de plusieurs pays depuis la fin de juillet 2020.

«La décision prise aujourd’hui par Santé Canada marque un moment historique dans notre lutte collective contre la pandémie de COVID-19 et constitue une avancée majeure vers le retour à la normale au Canada», a déclaré le président de Pfizer Canada, Cole Pinnow.

Articles similaires