National
11:45 12 février 2021 | mise à jour le: 12 février 2021 à 17:19 temps de lecture: 2 minutes

L’hôtel obligatoire aux frais des voyageurs commence le 22 février

L’hôtel obligatoire aux frais des voyageurs commence le 22 février
Photo: Blair Gable/Collaboration spécialeLe premier ministre Justin Trudeau

Les nouvelles mesures de quarantaine pour les voyageurs, notamment le séjour obligatoire à l’hôtel à leurs frais, seront imposées à partir du 22 février. Tel que prévu, les vols vers les destinations soleil seront également interdits.

C’est ce qu’a confirmé vendredi le premier ministre Justin Trudeau. Les paramètres exacts de ces mesures annoncées à la fin du mois de janvier se faisaient toujours attendre.

L’annonce du gouvernement fédéral vise à limiter la propagation des différents variants du coronavirus après le retour de personnes qui ont contracté la COVID-19 à l’étranger.

«Des mesures plus strictes s’imposent», a convenu M. Trudeau, en direct de sa résidence de Rideau Cottage, à Ottawa.

«Personne ne veut d’une troisième vague.»

Les variants se multiplient au Canada. Si le Québec compte onze cas confirmés, la Santé publique soupçonne qu’il y en a beaucoup plus. En Ontario, on recense près de 300 cas d’infections. En Alberta, plus de 150. Le danger: ils peuvent être plus contagieux que le virus d’origine.

Depuis le début du mois de février, le Canada rapporte 75 vols internationaux avec au moins un cas de COVID-19.

Retour à la normale

M. Trudeau a par ailleurs confirmé vendredi que les quatre millions de doses du vaccin de Pfizer/BioNTech prévues d’ici la fin du mois de mars arriveront avant la date prévue.

D’autres doses s’ajoutent à celles déjà confirmées. Ainsi, le Canada devrait recevoir 84 millions de doses des vaccins de Pfizer/BioNTech et de Moderna d’ici la fin du mois de septembre.

L’annonce de vendredi est venue après des semaines de retards dans la livraison des doses au Canada. À la mi-janvier, Pfizer ralentissait fortement l’arrivée de ses produits au pays en raison de modifications dans ses méthodes de production. Deux semaines plus tard, c’était au tour de Moderna de changer son calendrier.

Mardi, le responsable de la vaccination au Canada, Dany Fortin, confirmait un retour graduel au rythme de livraison original.

Articles similaires