National
13:11 6 avril 2021 | mise à jour le: 6 avril 2021 à 16:26 temps de lecture: 2 minutes

Une semaine de Pâques animée pour les corps policiers

Une semaine de Pâques animée pour les corps policiers
Photo: Josie Desmarais/MétroUn policier du SPVM

Certains ont eu droit à des chocolats, d’autres à des amendes. Pendant la fin de semaine de Pâques et dans les jours précédents, les corps policiers du Québec ont émis 1374 constats d’infraction en lien avec les consignes de santé publique.

C’est pratiquement 500 de plus que la semaine précédente, quand la Sécurité publique avait rapporté un peu plus de 900 constats à travers la province.

Près de 800 d’entre eux ont été distribués à Montréal, a rapporté mardi le Service de police de la Ville (SPVM). La moitié de ce total pour «non-respect du couvre-feu».

Dans la nuit de lundi à mardi uniquement, la Sûreté du Québec (SQ) a distribué 28 constats d’infraction en lien avec le non-respect du couvre-feu en seulement quatre heures. Tout ça dans le même secteur de l’autoroute 15, sur la Rive-Sud de Montréal.

Avant mardi, la SQ avait distribué une trentaine d’amendes sur les routes du Grand Montréal.

Hausse de la présence policière

Pendant ce temps-là, la Santé publique rapporte une hausse vertigineuse de la transmission un peu partout au Québec. En une semaine, au Québec, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 n’est pas redescendu sous la barre des 1000.  «Évitez les contacts, surtout dans les maisons», martelait le premier ministre François Legault, samedi, sur son compte Twitter.

La semaine dernière, pour éviter une perte de contrôle, le gouvernement Legault mettait «sur pause» trois villes de la province. Et d’autres annonces pourraient suivre, alors que le premier ministre a convoqué la presse, mardi en fin d’après-midi.

La hausse des amendes remises pour non-respect des mesures sanitaires coïncide avec une intensification de la présence policière sur les routes du Québec. Mardi dernier, François Legault demandait à la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault,«de s’assurer avec tous les corps policiers qu’ils soient plus présents en fin de semaine qu’à l’habitude».

Articles similaires