National
15:17 14 avril 2021 | mise à jour le: 14 avril 2021 à 17:10 temps de lecture: 3 minutes

Masque à l’extérieur: Legault modifie sa position

Masque à l’extérieur: Legault modifie sa position
Photo: Josie Desmarais/MétroLe premier ministre François Legault

Les masques tombent… dans certains cas. Après avoir resserré les consignes sur le port du masque en extérieur, François Legault est partiellement revenu sur ses pas, mercredi.

Porter le masque ou le couvre-visage ne se fera que dans des situations précises à l’extérieur d’un domicile. «J’ai […] demandé de préciser le décret», a signifié M. Legault dans une publication Facebook, quelques heures après la séance du Conseil des ministres.

En matinée, il avait reçu plusieurs reproches au sujet des nouvelles mesures adoptées.

«Dans une situation où on est certain de toujours rester à plus de deux mètres, comme par exemple le tennis ou le golf, ou assis dans un parc, il n’est pas nécessaire de porter le masque», a précisé M. Legault mercredi.

Ce changement soudain de philosophie survient 24h après que Québec ait décrété que deux personnes d’une «bulle» différente qui se rejoignaient, même à l’extérieur, devaient porter le masque ou le couvre-visage.

D’office, la consigne s’appliquait même au couple n’habitant pas sous le même toit. Une décision qui avait fait réagir le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, en matinée.

«Ce que le gouvernement du Québec dit aux gens, c’est que vous avez le droit de frencher votre partenaire le soir à la maison, mais durant la journée, si vous voulez prendre une marche, il faut porter un masque à l’extérieur», avait-il illustré.

Or, le gouvernement Legault recule aussi sur cette mesure.

«On se comprend […] qu’un couple qui n’habite pas à la même adresse, mais qui entretient des relations intimes n’a pas à porter un masque, a relativisé M. Legault sur sa page. Pas plus qu’une personne seule qui s’est greffée à une bulle familiale. Même chose quand deux personnes marchent ensemble, mais à bonne distance.»

Les policiers feront preuve de jugement, assure le premier ministre.

Horizon vaccin

Le premier ministre s’est justifié, mercredi, d’avoir resserré le port du masque à l’extérieur. «Le nouveau variant britannique est plus contagieux, ce qui augmente les risques, même à l’extérieur», a-t-il écrit, une journée après avoir demandé aux jeunes Québécois de faire plus attention que jamais.

Les dernières données sur les cas de COVID-19 au Québec font état aujourd’hui d’une autre augmentation des nouveaux cas, mais aussi des hospitalisations, principale inquiétude des autorités sanitaires.

Ce sont 17 nouvelles hospitalisations dues à la COVID-19 dans les établissements québécois qui ont été enregistrées et qui portent le cumul de la province à 660 (sur une base de lits désignée de 2117). Les soins intensifs augmentent également avec 2 nouvelles entrées pour un cumul de 152.

Au gouvernement, on s’attend à un certain retour à la normalité à la fin du mois de juin. À ce moment, tous les Québécois qui le souhaitent auront été vaccinés, avait promis François Legault. Dans son message publié mercredi, le premier ministre a légèrement changé son message: «d’ici le 24 juin, on devrait avoir vacciné une majorité de Québécois de 16 ans et plus.»

Environ un quart de la population québécoise a reçu une première dose jusqu’à maintenant.

Articles similaires