National
20:50 3 juin 2021 | mise à jour le: 4 juin 2021 à 08:05 Temps de lecture: 3 minutes

CLARK-1, la première capsule Hyperloop du Québec

CLARK-1, la première capsule Hyperloop du Québec
Photo: PolyloopCLARK-1, la première capsule Hyperloop du Québec.

Les étudiants de l’École Polytechnique de Montréal ont dévoilé, jeudi soir, le design et les plans de leur capsule CLARK-1 avec laquelle ils participeront au concours mondial Hyperloop Pod Compétition.

Plus d’une cinquantaine d’étudiants se sont regroupés autour du projet Polyloop et se sont lancés dans cette aventure dans le cadre d’un concours international appelé l’Hyperloop Pod. L’objectif est de construire une micro capsule et d’atteindre la plus grande vitesse possible en utilisant la propulsion électromagnétique.

«PolyLoop est la première et seule équipe universitaire québécoise à travailler sur cette technologie de transport électrique ultra-rapide et écoresponsable.»

C’est ainsi que la capsule CLARK-1 est née. L’équipe de Polyloop dévoile que l’engin pèsera environ 150 kg avec un châssis en aluminium. Les étudiants espèrent le propulser jusqu’à 300 km/h grâce à un moteur à induction linéaire qu’ils ont conceptualisé eux-mêmes.

Leurs travaux vont au-delà d’un simple concours, ils espèrent devenir «la prochaine génération d’ingénieurs à travailler sur la technologie Hyperloop». Ils se sont donnés comme vision de «contribuer, innover et repenser le transport de demain tout en réduisant l’impact sur l’environnement».

«Lorsque je suis arrivé à Polytechnique, je me suis dit que c’était le bon endroit pour lancer l’idée d’une capsule Hyperloop québécoise. En moins d’un an, à travers nos cours et malgré la pandémie, nous sommes parvenus à concevoir à partir de zéro un design très prometteur, qui pourra atteindre plus de 300 km/h», François Carrier, étudiant au baccalauréat en génie mécanique, fondateur et directeur de Polyloop.

La construction de la capsule devrait se réaliser à la fin de l’été. Les étudiants pourront alors faire leur test sur une piste de 15 mètres et ainsi l’améliorer. Une piste d’essai Hyperloop de 300 mètres est même dans les plans.

L’équipe de Polytechnique espère pouvoir présenter son prototype à la prochaine Hyperloop Pod compétition qui pourrait avoir lieu à l’été 2022, en Californie.

«Hyperloop est une nouvelle technologie qui permet à une capsule de voyager par propulsion électromagnétique dans un tube dépressurisé et ce de façon complètement électrique.»

Le projet de recherche industrielle Hyperloop, a été proposé par Elon Musk, le propriétaire de SpaceX et Tesla. En 2013, Elon Musk, a eu l’ambition de créer la technologie Hyperloop qui permettrait de se déplacer à la vitesse du son dépassant les 1000 km/h grâce à des capsules voyageant dans un tube dépressurisé, ce qui permet de réduire les forces de frottement.

Articles similaires