Soutenez

Vaccination: le «jeu de la bine» des politiciens laisse des internautes perplexes

La vidéo du ministre de la Santé Christian Dubé pour promouvoir la vaccination. Photo: Capture d'écran de la publicité

Une campagne de sensibilisation mettant en scène le «jeu de la bine» pour inciter à la vaccination laisse des internautes confus.

Vendredi, plusieurs politiciens québécois ont diffusé sur les réseaux sociaux des vidéos d’eux faisant un subtil signe de rond avec les doigts près de leur cuisse. La vidéo conclut en faisant valoir que la vaccination contre la COVID-19 ne ferait «pas plus mal qu’une bine».

Parmi les politiciens qui participent à la campagne, on compte le ministre de la Santé Christian Dubé, la cheffe du Parti libéral Dominique Anglade, ainsi que la porte-parole de Québec solidaire Manon Massé.

À l’origine, ce qu’on appelle aussi le «jeu du rond» est généralement joué par les adolescents, et il consiste à faire regarder ce signe par une autre personne. Si on réussit, cela donne le droit de faire une «bine» à celui qui a regardé.

Mais dans les commentaires sous les publications des politiciens, alors que certains s’interrogent sur le sens de la vidéo et du symbole, d’autres rappellent que le signe de rond fermé, quand il est montré dans les airs, est en fait un signe de la main récupéré par des groupes suprématistes.

En Grande-Bretagne, la Ligue de l’anti-diffamation l’a placé sur sa liste d’«affichage haineux» en l’an 2000. Cette liste vise à aider les gens à reconnaître les signes d’extrémisme.

Et pour ajouter une couche de confusion pour ceux qui ne sont pas familiers avec la farce des adolescents, ce symbole, à l’endroit, est aussi un émoji et un signe pour dire «ok» ou «ceci est excellent».

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.