National
09:16 13 juillet 2021 | mise à jour le: 13 juillet 2021 à 16:15 Temps de lecture: 3 minutes

Une nouvelle campagne de communication pour inciter les Québécois à la deuxième dose

Une nouvelle campagne de communication pour inciter les Québécois à la deuxième dose
Photo: Capture d'écran YouTube du Ministère de la Santé et des Services sociaux

Le gouvernement du Québec passe à l’offensive avec une nouvelle campagne de communication de masse afin d’inciter les Québécois à obtenir leur deuxième dose de vaccin contre la COVID-19. 

«Ça prend une deuxième dose de vaccin», le message est clair et sera diffusé dans une nouvelle publicité télévisée qui souligne le parcours et les qualités dont ont fait preuve les québécois pour traverser ces mois difficiles de pandémie. 

Ce spot TV pro-vaccination sera aussi accompagné de messages radiophoniques, ainsi que de visuels imprimés et numériques. 

Les jeunes, cible prioritaire

Véritable cible à atteindre pour le gouvernement depuis plusieurs semaines, les jeunes seront également visés par une campagne de communication rajeunie qui utilisera les codes des médias sociaux pour les encourager à obtenir leur deuxième dose de vaccin. 

Cette offensive passera d’abord par de nouvelles vidéos par le compte TikTok @Restepépé lancé en décembre 2020 par le ministère de la Santé et qui met en scène trois septuagénaires Gab, JR et Dan. Ces personnes pas si vulnérables enchaînent danse, montages créatifs et reprises de chansons pour communiquer sur les mesures sanitaires et la vaccination. Le compte cumule déjà à plus de 500 000 abonnements et plus de 4,8 M de j’aime. 

@restepepe

Protéger les autres (et soi-même), ça prend pas des pouvoirs. #restepépé #supermamie #byecovid

♬ original sound – restepepe

Le gouvernement compte aussi s’entourer de plusieurs influenceurs pour atteindre leurs communautés. Des personnalités comme Kim Clavel, Patrice Volley, Patrice Bernier, Philippe Bond et Dave Morissette encourageront leurs fans à la vaccination au cours des prochaines semaines en montrant l’exemple.

D’après les derniers chiffres du ministère de la Santé, 77% des 12-17 ans auraient reçu leur première dose de vaccin contre 68% pour les 18-29 ans. Le taux de deuxièmes doses administré atteint respectivement pour le moment 19% pour les 18-29 ans et 4% pour les 12-17 ans.  

Le coût de cette nouvelle campagne de communication pour la deuxième dose atteindra près de 380 000 $ selon le communiqué du gouvernement. D’après Québec, et depuis le début des campagnes de communication en lien avec la COVID-19, «la notoriété de la campagne et la clarté des messages atteignent des résultats positifs qui dépassent les 90 %». 

Articles similaires