Soutenez

Vaccination: l’application VaxiCode déclasse Instagram et TikTok

Une main tient un téléphone intelligent. L'application VaxiCode, la plus téléchargée de l'AppStore, est affichée
L'application VaxiCode Photo: Martin Nolibé/Métro

La nouvelle application de preuve vaccinale, VaxiCode, est désormais l’application gratuite la plus téléchargée sur l’App Store d’Apple. Mercredi matin, soit lors de sa première journée de disponibilité, elle dépassait même les populaires applications Instagram et TikTok.

VaxiCode est l’application permettant aux Québécois de prouver qu’ils sont pleinement vaccinés. En septembre, cette preuve leur donnera accès à certains services non essentiels, qui seront refusés aux personnes non adéquatement vaccinées.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, s’est réjoui du succès de l’application mercredi matin.

Contacté par Métro, le ministère de la Santé et des Services sociaux indique que le nombre de téléchargements sera communiqué jeudi matin.

Les utilisateurs de téléphones Android devront attendre quelques jours avant de pouvoir télécharger l’application VaxiCode.

Le gouvernement espère que l’implantation du passeport vaccinal incitera les réfractaires à se faire vacciner. Selon le dernier bilan gouvernemental, plus de 26 000 doses de vaccins ont été administrées hier. Ce nombre demeure toutefois loin de ceux qui ont été atteints lors de la période forte, alors que le gouvernement vaccinait près de 100 000 personnes par jour.

Environ 77% des Québécois de 12 ans et plus sont pleinement vaccinés. Plus de 86% ont reçu au moins une dose.

Mardi, des restaurateurs montréalais ont accueilli favorablement le lancement de VaxiCode.

Les hospitalisations augmentent toujours

Selon le dernier bilan, le Québec compte 110 hospitalisations liées à la COVID-19. C’est huit de plus que la veille. Les soins intensifs comptent 33 patients, une augmentation de quatre.

L’augmentation continue des hospitalisations inquiète le gouvernement et la santé publique. On craint de voir une flambée des cas et des hospitalisations comparable à celle qu’on observe actuellement dans des pays où la quatrième vague a frappé plus tôt. En Israël, on compte aujourd’hui plus de 12 000 cas supplémentaires et presque 700 hospitalisations pour une population semblable à celle du Québec.

Mercredi, le ministère de la Santé et des Services sociaux a recommandé aux entreprises de retarder le retour au bureau des employés. Le gouvernement a lui-même retardé le retour de ses fonctionnaires.

Les lieux de travail sont les principaux lieux d’éclosion, tant aujourd’hui que lors des vagues précédentes. Le Québec compte d’ailleurs 218 éclosions actives, soit 18 de plus qu’hier. La majorité de celles-ci (139) se trouvent dans des lieux de travail.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens se chiffre à 550. Le Québec déplore également un décès survenu hier et un autre survenu avant le 18 août, pour un total de 11 284 décès depuis le début de la pandémie.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.