National

Omicron: un guide pour planifier les rassemblements des fêtes

noel
C'est le retour des rassemblements des fêtes. Photo: Istock

Aération, réduction du nombre d’invités, organisation de rassemblements à l’extérieur: le collectif de médecins et de scientifiques COVID-STOP propose un guide pour la population à l’aube de la période des Fêtes. Un rappel important alors que le variant Omicron se répand à Montréal.

Ce guide vise d’abord à informer sur la manière dont la COVID-19 se transmet et propose ensuite des petits gestes qui permettent de limiter sa propagation lors des rassemblements.

L’objectif du collectif est de responsabiliser la population et de la rendre davantage autonome dans son application de mesures qui limitent la transmission du virus.

«On parle de plus en plus qu’on veut apprendre à vivre avec le virus, et pour se faire, il faut d’abord savoir à quoi on a affaire et puis s’outiller pour y faire face», explique la spécialiste en médecine interne et coordonnatrice médicale pour le collectif, Marie-Michelle Bellon.

L’application du guide est donc variable en fonction de la situation de ceux qui le consultent. «C’est à chacun de déterminer à quel point il est confortable avec le risque», continue-t-elle.

On y propose notamment de limiter le nombre d’invités. «Pour moi, un nombre limité c’est sans doute moins que 20», précise-t-elle.

Le collectif est également d’avis que les tests rapides devraient idéalement être utilisés avant les rassemblements par tous les convives, qu’ils aient des symptômes ou non.

«C’est l’approche que privilégie la CDC aux États-Unis, avance la médecin. Si tout le monde est vacciné et qu’en plus on a un test rapide négatif, ça fait deux éléments qui nous rassurent plutôt qu’un seul.»

Propositions

Dans son guide, le collectif propose de favoriser les rencontres à l’extérieur, de limiter le nombre d’invités, d’aérer, tester les invités à l’aide d’un test rapide, ventiler et filtrer l’air ainsi que de porter un masque N-95 pour protéger les plus vulnérables et pour les câlins.

Chacune de ces mesures est présentée comme une couche de protection supplémentaire. «On fait une analogie avec des tranches de fromages trouées, parce que chaque action a ses limites», précise Mme Bellon.

Plusieurs conseils sont également présents pour assurer une bonne circulation de l’air. Garder des fenêtres ouvertes, privilégier les grandes pièces, ouvrir la porte cinq minutes par heure, laisser en marche la hotte de cuisine ainsi que le ventilateur de la salle de bain et demander aux invités de fermer le couvercle de la toilette avant de tirer la chasse d’eau.

L’utilisation d’un purificateur d’air ou d’un capteur de CO2 est également conseillée.

«Le virus se transmet par les airs, donc il faut arrêter de désinfecter les poignées de porte et s’assurer que l’air circule bien», indique Marie-Michelle Bellon.

Plusieurs membres du regroupement COVID-STOP participeront à une séance d’information sur les façons de limiter les risques de transmission durant la période des fêtes le 15 décembre à 20h en direct de la page Facebook d’un autre regroupement de médecins et scientifiques, soit POP Québec.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet