National

COVID-19: le Québec franchit la barre des 6000 cas

Des pharmaciens dans une allée de médicaments contre la covid-19
Photo: Istock/FatCamera

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le Québec a franchi la barre des 6000 cas quotidiens de COVID-19 et le nombre d’hospitalisations augmente encore, selon le dernier bilan du gouvernement.

Les infections au Québec atteignent pour cette nouvelle journée le chiffre de 6361, soit 1318 cas de plus que le chiffre de la veille, et 3975 cas de plus que la semaine dernière.

Les établissements de santé québécois notent une hausse des hospitalisations liées à la COVID-19, avec une augmentation de 30 personnes (76 entrées et 46 sorties), ce qui donne un total de 445 hospitalisés dans la province. Le nombre de personnes aux soins intensifs est, quant à lui, resté stable avec 88 personnes hospitalisées (12 entrées et 12 sorties).

Parmi les nouvelles hospitalisations du jour, on dénombre 42 personnes non vaccinées ou ayant reçu une première dose depuis moins de 14 jours, deux personnes primovaccinées et 32 autres personnes considérées comme pleinement vaccinées.

Les nouveaux cas se divisent entre 1265 non-vaccinés, 285 primovaccinés et 4811 personnes doublement vaccinées.

Deux décès supplémentaires au Québec

Le Québec recense deux nouveaux décès dans les dernières 24 heures. Le bilan humain de la pandémie de COVID-19 au Québec passe à 11 652 décès.

Les éclosions actives augmentent et affichent le chiffre de 1498 pour la date du 21 décembre.

Le taux de reproduction effectif (Rt) augmente à 1,56, témoignant d’une circulation accrue du virus dans la population. Ce sont 501 698 personnes qui ont été infectées au Québec depuis le début de la pandémie.

Les prélèvements à la date du 20 décembre s’élèvent à 54 328 tests réalisés.

Point de presse à 18h

Le premier ministre François Legault fera le point à 18h sur les nouvelles mesures sanitaires qui seront en vigueur dans la province.

«Comme dans beaucoup d’endroits dans le monde, le Québec est confronté à des choix très difficiles. Ce qui nous guide, c’est la capacité qu’on aura ou non de soigner les Québécois malades dans les prochaines semaines. On vous revient demain avec nos décisions», a publié le premier ministre sur ses réseaux sociaux mardi.

Articles récents du même sujet