Soutenez

COVID-19: nouveau record d’hospitalisations au Québec

Photo: iStock

Le Québec fait état d’une hausse des hospitalisations en raison de la COVID-19, lesquelles atteignent le chiffre de 1953, un record depuis le début de la pandémie. Les admissions aux soins intensifs ainsi que les décès dus à la COVID-19 sont aussi en hausse. Le Québec enregistre également une augmentation du nombre de cas.

Les hospitalisations dépassent le pic de la première vague, qui a atteint le chiffre de 1866 en mai 2020.

Les infections atteignent pour cette nouvelle journée le chiffre de 15 874, soit 1388 cas de moins que le chiffre de la veille.

Les établissements de santé québécois notent une hausse des hospitalisations liées à la COVID-19, avec une augmentation de 203 personnes (415 entrées et 212 sorties), ce qui donne un total de 1953 personnes hospitalisées dans la province. Les admissions aux soins intensifs enregistrent également une hausse de 16 nouvelles personnes (50 entrées et 34 sorties), pour un total de 207 personnes.

Parmi les nouvelles hospitalisations du jour, on dénombre 1046 personnes non vaccinées ou ayant reçu une première dose depuis moins de 14 jours, 78 personnes primovaccinées et 1948 personnes considérées comme pleinement vaccinées.

Les nouveaux cas se divisent quant à eux entre 2895 non-vaccinés, 656 primovaccinés et 12 323 personnes doublement vaccinées.

Le Québec recense 26 nouveaux décès

Le Québec recense 26 nouveaux décès dans les dernières 24 heures. Le bilan humain de la pandémie de COVID-19 au Québec passe à  11 846 décès.

Les éclosions actives augmentent et affichent le chiffre de 1191 pour la date du 5 janvier.

Le taux de reproduction effectif (Rt) se situe toujours à 1,56, témoignant d’une circulation accrue du virus dans la population. Ce sont 696 182 personnes qui ont été infectées au Québec depuis le début de la pandémie.

Les prélèvements à la date du 5 janvier s’élèvent à 56 042 tests réalisés.

Plus de 3000 hospitalisations à court terme

Selon les plus récentes données de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), le Québec connaîtra une croissance des nouvelles hospitalisations au cours des deux prochaines semaines. Cette croissance générera à la fois une augmentation de l’occupation des lits réguliers et de soins intensifs.

Ainsi, les projections de l’Institut suggèrent que d’ici deux semaines, l’occupation pour les patients COVID-19 pourrait dépasser 3000 lits. C’est bien au-delà du niveau 3 d’alerte établi par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). C’est aussi largement supérieur aux seuils observés lors des vagues précédentes.

Pour les lits aux soins intensifs, les projections prévoient également que d’ici deux semaines, plus de 400 lits pourraient être occupés. Ce nombre est aussi bien au-delà du niveau 3 établi par le MSSS.

L’INESSS rappelle que d’autres facteurs influencent également la capacité hospitalière, comme la disponibilité du personnel et du matériel. Selon le ministre de la Santé, Christian Dubé, il manque actuellement 20 000 travailleurs dans le réseau.

Point de presse du ministre Dubé

Alors que la province enregistre un nombre record d’hospitalisations pour la COVID-19, le ministre Dubé a fait le point sur l’évolution de la situation épidémiologique jeudi. Il était accompagné du directeur de la campagne de vaccination Daniel Paré et de la sous-ministre adjointe Lucie Opatrny.

Le gouvernement a, entre autres, annoncé que le passeport vaccinal sera désormais obligatoire à la SAQ et à la SQDC. Le ministre Dubé a également mentionné que le passeport vaccinal sera fort probablement exigé pour d’autres services non essentiels dans un avenir rapproché.

Le ministre a également annoncé son souhait d’ajouter 1000 lits réservés aux patients atteints par la COVID-19 dans ses hôpitaux.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.