Soutenez

Le retour en classe sera difficile à l'école secondaire anglaise de Bathurst

BATHURST, Nouveau-Brunswick – Le retour en classe s’annonce difficile lundi matin à l’école secondaire anglophone de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, deux jours après la tragédie routière qui a coûté la vie à sept étudiants et une enseignante de l’institution.

Toutes les ressources d’aide psychologique ont été mobilisées pour soutenir les quelque 800 étudiants et le personnel de l’école.

Depuis le terrible accident, dans la nuit de samedi, les jeunes se réunissent afin de se consoler les uns les autres. L’école et un centre jeunesse servent de lieux de rassemblement.

Des obsèques communes pour les 8 victimes pourraient avoir lieu mercredi, mais rien n’a été confirmé.

Entre-temps, les 4 survivants de la tragédie, dont le chauffeur de la minifourgonnette impliquée dans la collision avec un camion semi-remorque, se remettent de leurs blessures. Trois sont toujours hospitalisés, mais on ne craint pas pour pour leur vie.

Depuis l’automne, pas moins de 18 jeunes ont péri dans des accidents de la route au Nouveau-Brunswick.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.