National

Layton accuse Harper de vouloir "faire chanter" les députés de l'opposition

Par Jim Brown, LA PRESSE CANADIENNE

OTTAWA – Le dirigeant du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jack Layton, affirme que le premier ministre fédéral Stephen Harper tente de « faire chanter » les députés de l’opposition en associant à l’adoption du prochain budget conservateur l’aide d’un milliard de dollars promise aux industries et travailleurs en difficulté.

A l’occasion d’une conférence de presse, dimanche, M. Layton a indiqué que cette aide, annoncée la semaine dernière par le premier ministre, semblait davantage motivée par des considérations d’ordre politique que par le désir réel de venir au secours de l’industrie.

Le chef du NPD a estimé que le message lancé par M. Harper était que seul un vote de confiance en faveur du gouvernement conservateur et de sa vision des choses permettrait aux travailleurs ayant perdu leur emploi de recevoir de l’aide.

« C’est totalement injuste pour les collectivités, pour les individus qui ont été mis à pied », a-t-il déclaré.

Le premier ministre Harper a proposé de mettre sur pied un fonds de soutien d’un milliard de dollars visant à venir en aide aux collectivités en difficulté et aux travailleurs au chômage dans les secteurs de la foresterie, de la pêche et de la fabrication, notamment.

Toutefois, M. Harper a prévenu que l’argent demeurerait dans les coffres de l’Etat à moins que les partis de l’opposition n’acceptent de donner le feu vert au budget qui devrait être déposé le mois prochain par le gouvernement conservateur minoritaire.

L’aide projetée a été annoncée la veille d’une rencontre, vendredi dernier, entre M. Harper et les premiers ministres provinciaux, qui réclament du soutien, la hausse de la valeur du dollar ayant durement touché les industries reposant sur les exportations.

Statistique Canada a jeté de l’huile sur le feu, la semaine dernière, en annonçant que plus de 18 000 emplois avaient été perdus au pays en décembre.

Articles récents du même sujet