National

Emma Czornobaj interjette appel de son verdict

MONTRÉAL – La femme reconnue coupable de négligence criminelle après qu’elle eut provoqué un accident mortel en s’arrêtant sur le bord d’une autoroute pour aller secourir des canards a interjeté appel du verdict.

Emma Czornobaj et son avocat demandent à la Cour d’appel du Québec de renverser la décision du jury. Celui-ci avait reconnu la jeune femme coupable de deux chefs d’accusation de négligence criminelle ayant causé la mort et de deux chefs d’accusation de conduite dangereuse ayant provoqué la mort.

La défense affirme que la juge Éliane Perreault a erré en donnant ses instructions au jury. Elle ajoute que le verdict n’était pas raisonnable compte tenu des preuves présentées devant la cour. Mme Czornobaj demande que le verdict soir renversé; elle veut être acquittée.

Le jury l’avait tenue criminellement responsable de la mort d’André Roy et de sa fille adolescente Jessie.

La femme âgée de 25 ans s’était immobilisée en pleine voie de gauche sur l’autoroute 30, à la hauteur de Candiac, afin de sauver quelques canards qui marchaient sur l’accotement. L’amoureuse des animaux a affirmé au tribunal ne pas avoir vu la mère cane à proximité des canetons. Elle a ajouté qu’elle avait eu l’intention de capturer les petits et de les ramener à la maison.

Les deux victimes prenaient place sur une motocyclette lorsqu’ils ont embouti sa voiture immobilisée.

L’affaire reviendra en cours le 8 août pour les représentations sur sentence. Une condamnation de négligence criminelle ayant causé la mort est passible d’une peine maximale d’emprisonnement à vie, tandis qu’une peine maximale de 14 ans de prison est prévue pour conduite dangereuse ayant causé la mort.

Plusieurs milliers de personnes ont signé une pétition en ligne pour donner leur appui à Mme Czornobaj.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *