National
15:16 23 février 2016 | mise à jour le: 23 février 2016 à 16:05 Temps de lecture: 3 minutes

Le Québec, bientôt champion de la réalité virtuelle?

Le marché mondial de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée totalisera 120G$ en 2020. Selon une étude présentée mardi, le Québec pourrait s’y tailler une très bonne place, car la province est très présente dans les domaines du cinéma et du jeu vidéo qui totalisent près de 39 000 emplois spécialisés au Québec. Ne manque plus qu’un environnement fiscal favorable, a résumé, mardi, Pierre Moreau, DG du Bureau du cinéma et de la télévision du Québec, qui a commandé l’étude. Voici trois domaines qui devraient être révolutionnés par la réalité virtuelle. Pour le meilleur et pour le pire.

ShelfZone

1-Consommation. L’entreprise milanaise inVRsion est capable de recréer les allées d’un supermarché avec tous les produits qui s’y trouvent. Muni d’un casque de réalité virtuelle, on parcourt le magasin et on peut sélectionner des aliments. Pour l’instant, la technologie ShelfZone permet surtout aux grandes bannières d’épicerie d’évaluer tous les mouvements du client, notamment où va en priorité son regard. Mais pour plusieurs journalistes ayant couvert le sujet, cela préfigurerait du futur de la consommation, où le client n’aurait même plus à se déplacer. Il pourrait même se faire livrer ses courses par drone directement dans son auto. Wolkswagen a dévoilé en janvier le Budd-e, un prototype d’auto où un compartiment s’ouvre automatiquement pour réceptionner les livraisons d’un drone.

volkswagen-budd-e-concept-8

2-Santé. Les lunettes de réalité virtuelle permettent de mettre des soldats victimes de stress post-traumatique dans un univers proche de ce qu’ils ont vécu en Irak ou au Vietnam pour faire ressortir les émotions et ensuite, leur permettre de trouver des solutions pour atténuer leurs symptômes. Les principes sont similaires pour traiter des phobies, des maladies telles que la schizophrénie. Interrogé par CBS News, le neurochirurgien Neil Martin explique comment il utilise les images des scans grâce à son casque de réalité virtuelle: «Avant l’opération, je vais naviguer dans le cerveau pour voir la tumeur sous tous les angles et me familiariser avec toutes les caractéristiques du crâne, ce qui facilite mon travail et ma confiance durant l’opération», indique-t-il.

Screen Shot 2016-02-23 at 14.53.26

3-Porno. Pour voir comment les casques de réalité virtuelle vont révolutionner la porno, on vous suggère de taper les mots VR+Porn sur YouTube et de regarder les réactions de jeunes ayant visionné de telles images avec un casque de réalité virtuelle. L’une des cobayes conclut: «ça risque d’éliminer le besoin d’avoir des interactions entre humains!» Pas de quoi rassurer le psychologue Gary Wilson qui communique depuis plusieurs années sur les effets néfastes d’une surconsommation de pornographie sur internet. «Comme toute drogue, tous les shoots de dopamine finissent par avoir un effet sur le cerveau. […] Ça commence par une plus faible réponse aux sites pornographiques. Ensuite, il y a une baisse générale de la libido et puis enfin, il devient impossible de maintenir ou obtenir une érection», souligne M. Wilson dans une conférence TED sur le sujet.

Encadré: RA c. RV

RA est l’acronyme de réalité augmentée. Produit phare, les GoogleGlass. On n’est pas coupé de son environnement.
Google Glass
RV est l’acronyme de réalité virtuelle. Produit phare, les Oculus Rift. On est coupé de son environnement

Oculus-Rift-DK2

Articles similaires