Soutenez

Le PQ demande le retrait des publicités antiracistes

Pascal Bérubé, député du PQ dans Matane-Matapédia.
Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia pour le Parti québécois. Photo: Philippe Ruel/Collaboration spéciale

Il faut retirer les publicités antiracistes diffusées par le gouvernement, estime le député péquiste Pascal Bérubé. Pour lui, il s’agit d’une question de respect envers son réalisateur, qui a dénoncé le ton employé dans ces publicités.

Selon le réalisateur Khoa Lê, le concept initial des publicités a été modifié au montage, sans son aval. «Je me permets de m’adresser aux humains et aux communautés concerné.e.s dans cette publicité aux odeurs nauséabondes nationalistes, déguisée en campagne de sensibilisation pour vous demander pardon», a-t-il indiqué dans une publication partagée sur Facebook. «Et à toutes les personnes que j’ai entraînées dans ce projet, je vous prie de m’excuser.»

«J’ai tenté d’être affirmatif, tranchant, vocal, éloquent et convaincant auprès de ceux et celles qui détiennent le pouvoir décisionnel, avoue-t-il. Bien malgré moi, j’ai contribué à la fabrication d’un message publicitaire discriminatoire.»

Jeudi, Pascal Bérubé a demandé que ces publicités antiracistes soient retirées.

Miser sur des actions

Les campagnes publicitaires sont moins efficaces que les actions concrètes dans la lutte contre le racisme, estime Pascal Bérubé. «Les publicités, le gouvernement est prompt à en faire, et devient accro aux firmes de communication. Mais il y a des gestes très simples qu’on peut poser», estime-t-il. L’une de ces solutions serait de présenter des candidats issus de la diversité aux prochaines élections, selon lui. Une autre solution serait de «travailler sur l’amélioration des conditions économiques des communautés».

Jeudi en début d’après midi, le ministre Benoit Charette présentera un rapport sur les réalisations du gouvernement en matière de lutte contre le racisme et la discrimination. Le Parti québécois aimerait qu’une portion sur le racisme anti-francophone soit inclus.

Benoit Charette a été nommé ministre de la Lutte contre le racisme au Québec en février.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.