Art de vivre
08:29 24 mai 2019

Terrasse festive et entrepreneuriale

Terrasse festive et entrepreneuriale
Photo: Collaboration spéciale / Loïc RomerLa terrasse Aire commune est ouverte jusqu'au 27 septembre.

Le cœur du Mile End battra de nouveau au rythme de son Aire commune durant la saison estivale. Cet immense espace en plein air, à l’angle des rues de Gaspé et Bernard, proposera pour une troisième édition des soirées festives, des conférences et des ateliers, en plus d’être un lieu alternatif au bureau. Les résidents et travailleurs du Vieux-Montréal peuvent aussi désormais goûter à ce concept, à quelques pas de chez eux.

La terrasse misera davantage sur l’aspect entrepreneurial cet été. Les midis-rencontres express, «Lunch & Learn», où des personnalités invitées donnent leurs trucs sur une thématique, seront de retour.

Dès septembre, une nouveauté se greffera à cette offre avec des ateliers de codéveloppement. Des entrepreneurs pourront venir échanger avec des experts ou des mentors sur des problématiques les concernant.

«Aire commune a beaucoup brillé avec ses belles soirées festives et cela fait partie de l’ADN, mais sa mission première est celle du développement économique. On s’installe dans un secteur d’affaires et notre vision est de rassembler ce qu’on voit», évoque, Marie-Pier Tessier De L’Étoile, la directrice générale d’îlot 84, l’organisme instigateur du projet.

Elle mentionne que le Mile-End compte 12 000 travailleurs, seulement dans le secteur de Saint-Viateur Est, et qu’il est donc avantageux pour ces personnes de réseauter. La terrasse offrira d’ailleurs toujours deux salles de réunions extérieures pour des sessions de travail ou des réunions d’équipe.

Succès
Sur le plan culturel, un premier concert musical a été tout récemment présenté avec le duo hip-hop Eman & Vlooper. Les organisateurs feront bientôt l’annonce d’un deuxième spectacle. Des camions-restaurants, des dj’s et des bars viendront aussi agrémenter les soirées chaudes d’été.

La programmation laisse également une place pour des séances d’entraînements physiques et des sessions de yoga chaque semaine.

Selon Mme Tessier De L’Étoile, le succès de la terrasse repose sur son côté rassembleur et sa position géographique.

«Ce n’est pas loin du travail et de la maison. C’est facile de s’y rendre à vélo. Cela a aussi donné un espace pour pouvoir vivre l’effervescence du quartier et connecter avec les gens du coin», explique-t-elle.

Nouvelle vague
Le concept d’Aire commune fait par ailleurs des petits. Cette année, l’îlot 84 a inauguré une terrasse avec des espaces de travail et des tables de pique-nique dans le Vieux-Port de Montréal et dans le District central, soit le secteur Chabanel, qui ouvrira le 13 juin.

Celle du Vieux-Port porte le nom de Nouvelle vague et est située près du silo no 5, à l’intersection des rues McGill et de la Commune, elle ouvrira le 30 mai prochain, et cela jusqu’au 3 octobre.

L’espace en bordure de l’eau sera surtout dédié au coworking ainsi qu’au réseautage, et misera moins sur l’aspect culturel en respect pour la qualité de vie des résidents du quartier.

Murale féminine
Une jeune femme assise coiffée d’une casquette accueille maintenant les visiteurs de la terrasse Aire commune. Cette gigantesque murale, qui colore l’une des façades de l’immeuble Le Carré de Gaspé est l’oeuvre de l’artiste canadienne Ola Volo, en collaboration avec le collectif artistique Le Cartel.

La réalisation de plus de 4500 m évoque plusieurs symboles du Mile End dont les voies ferrées et les cages à oiseaux vides du fleuriste de la rue Bernard. L’artiste dit avoir créé un personnage féminin confiante, créative et élégante. Selon Le Carré, le projet serait la plus grande murale peinte par une femme au Canada.

Rendez-vous sur airecommune.com pour plus d’informations.