Carrières
13:45 3 mars 2021 | mise à jour le: 3 mars 2021 à 13:49 temps de lecture: 8 minutes

Des impôts rapido presto

Des impôts rapido presto
Photo: 123RF

Alors que la période pour prendre des REER est terminée depuis lundi, c’est le temps de commencer à penser à ses impôts 2020 ; ramasser et classer ses documents, reçus et relevés. Et ensuite? Ça dépend de vous, de votre niveau d’aisance avec l’informatique, de la complexité de votre situation et de votre budget.

Le gouvernement fédéral traite environ 30 millions de déclarations fiscales de particuliers par année, dont environ 3 millions sont faites sur papier.

Outre la bonne vieille méthode des formulaires remplis à la mitaine, on peut dire qu’il y a trois autres possibilités pour produire ses déclaration de revenus. Les voici.

1. Les préparateurs d’impôts

Il s’agit de confier tous vos relevés fiscaux à un professionnel, soit un expert indépendant à son compte, soit une firme spécialisée en comptabilité ou en fiscalité. Il en existe plusieurs, dont certaines ont développé des créneaux spécialisés, comme les travailleurs autonomes.

Généralement, les tarifs des préparateurs sont plus élevés qu’avec une solution logicielle, en raison notamment du traitement manuel de certaines tâches liées aux déclarations fiscales.

À partir de 100 $, mais variable selon la complexité du dossier et le nombre d’annexes à remplir.

2. Les logiciels spécialisés, en ligne ou à télécharger

TuboImpôt, Impôt Expert et autres logiciels du genre permettent de réaliser soi-même ses déclarations fiscales et aussi, selon la version choisie, celles des membres de sa famille.

À partir de 20 $ et plus, selon le nombre de déclarations permises par le logiciel choisi.

3. Les solutions hybrides

Ces produits, comme Impō, allient technologies et services d’experts.

Impō a été lancé en 2017 par Raymond Chabot Grand Thornton. Il s’agit d’une «solution simple et rapide en ligne», fait valoir Marie Pierristil, directrice du service Impō de RCGT.

Les étapes sont les suivantes:

  1. Demander une soumission en ligne sur impo.ca
  2. Créer son profil avec un mot de passe sécurisé
  3. Répondre à un questionne et prendre en photos ses documents
  4. Soumettre son dossier
  5. En moins de 7 jours, les déclarations sont prêtes
  6. Lien par courriel envoyé aux clients pour approbation des déclarations
  7. Acceptation des rapports et signature par le client
  8. Envoi aux gouvernements des déclarations fiscales

À partir de 99 $ par personne. Rabais pour les contribuables qui y font appel d’ici le 31 mars.

5 % -Taux d’intérêt annuels de l’Agence du revenu du Canada (ARC) s’appliquant aux impôts dus à l’État. De plus, des frais de retard de 1 % (pour un maximum de 12 mois) s’ajoutent au montant en souffrance. Revenu Québec a prévu les mêmes pénalités. Si vous avez un solde dû pour 2020, l’ARC imposera des intérêts composés quotidiennement sur tout montant impayé à compter du 1er mai 2021.

Des méthodes gratuites

Il existe d’autres méthodes gratuites. Métro en a répertorié quelques-unes.

La première, offerte par l’Agence du revenu du Canada, consiste en un service téléphonique automatisé qui permet aux contribuables de produire une déclaration par téléphone. Il s’agit du service «Produire ma déclaration».

H&R Block a aussi une version gratuite de son logiciel, disponible en ligne. Il est valable pour une déclaration.

TurboImpôt offre également un service de base gratuit en ligne.

Finalement, une offre pour les étudiants: ImpôtExpert est gratuit pour eux. À faire en ligne également.

Et la fiabilité des calculs ?

Il y a quelques années, l’émission La facture avait mené des tests chez différents préparateurs d’impôts et aucun d’entre eux n’avaient obtenu de notes parfaites. Plus récemment, Protégez-vous a aussi mené ses propres évaluations sur six logiciels (ImpôtSimple, StudioTax, H&R Block en ligne, ImpôtExpert, TaxTron et TurboImpôt).

TurboImpôt est si certain des résultats de ses logiciels qu’il les garantie. «Nos calculs sont exacts à 100 % et vos déclarations sont faites correctement, c’est garanti, ou nous payons les pénalités de l’ARC», lit-on sur son site internet.


Pour bien choisir son préparateur d’impôts

  1. Cherchez l’aide de professionnels ayant la formation appropriée
  2. Évitez les firmes et personnes qui n’inspirent pas confiance
  3. Payez un tarif adéquat en fonction de la simplicité/complexité de votre situation
  4. Cherchez un service adapté à vos besoins
  5. Écoutez votre raison et suivez votre intuition
    Source : canmoca.com

 

Nouvelles déductions, ajouts ou changements au niveau fédéral pour 2020:

  • Dépenses relatives au télétravail
  • Crédit d’impôt pour prolongation de carrière
  • Crédit d’impôt pour prolongation de carrière (TP-752.PC).
  • Prestations du Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels
  • Programme incitatif pour les travailleurs agricoles
  • Prestation canadienne d’urgence, Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants et prestations canadiennes relatives à la relance économique
  • Crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants
  • Crédit d’impôt pour intérêts sur un prêt consenti par un vendeur-prêteur et garanti par La Financière agricole du Québec
  • Crédit d’impôt pour personne aidante
  • Crédit d’impôt pour relève bénévole et crédit d’impôt pour répit à un aidant naturel
  • Déduction pour produits et services de soutien à une personne handicapée
  • Dividendes de sociétés canadiennes imposables Crédit d’impôt pour dividendes
  • Opérations en monnaie virtuelle
  • Délivrance d’attestations et prescription de soins thérapeutiques par les infirmières praticiennes spécialisées et les infirmiers praticiens spécialisés
  • Régime d’assurance médicaments du Québec
  • Pleine indexation du régime d’imposition
  • Plusieurs montants et crédits d’impôt ont été augmentés (déduction pour travailleur, montant personnel de base, seuil de réduction de certains crédits d’impôt, montant pour personne vivant seule, montant accordé en raison de l’âge et exemption de base servant à calculer la cotisation au Fonds des services de santé)

Au niveau provincial :

  • Dépenses relatives au télétravail
  • Programme incitatif pour la rétention des travailleurs essentiels
  • Programme incitatif pour les travailleurs agricoles
  • Prestation canadienne d’urgence, Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants et prestations canadiennes relatives à la relance économique
  • Crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants
  • Dividendes de sociétés canadiennes imposables
    Crédit d’impôt pour dividendes
  • Taux du crédit d’impôt pour dividendes
  • Opérations en monnaie virtuelle
  • Crédit d’impôt pour intérêts sur un prêt consenti par un vendeur-prêteur et garanti par La Financière agricole du Québec
  • Crédit d’impôt pour personne aidante
  • Crédit d’impôt pour relève bénévole et crédit d’impôt pour répit à un aidant naturel
  • Crédit d’impôt pour prolongation de carrière
  • Déduction pour produits et services de soutien à une personne handicapée
  • Délivrance d’attestations et prescription de soins thérapeutiques par les infirmières praticiennes spécialisées et les infirmiers praticiens spécialisés
  • Régime d’assurance médicaments du Québec
  • Plusieurs montants et crédits d’impôt ont été augmentés (déduction pour travailleur, montant personnel de base, seuil de réduction de certains crédits d’impôt, montant pour personne vivant seule, montant en raison de l’âge, exemption de base servant à calculer la cotisation au Fonds des services de santé)

Bon à savoir

Avec toutes les attaques et intrusions informatiques survenues ces dernières années dans différentes organisations, faut-il craindre d’envoyer des données si sensibles et personnelles par voie électronique ?

La transmission de vos déclarations fiscales est sûre, assurent les gouvernements.

Par exemple, l’Agence du revenu du Canada (ARC) assure sur son site qu’elle fait appel à des «techniques et des équipements de pointe qui [lui] permettent d’assurer la sécurité [de son] site Internet et de garantir la confidentialité des données fiscales et financières qui y transitent».

Elle ajoute que le processus passe par un «protocole de sécurité TLS, qui permet le chiffrement des données qui sont échangées entre l’ordinateur de l’utilisateur et le serveur. Ainsi, les données transmises sont intelligibles seulement pour l’ordinateur d’où elles proviennent et celui auquel elles sont destinées.»

Il n’y a donc pas de raisons de s’inquiéter. 

Le 30 avril 2021, date limite 

Si vous êtes dans l’incapacité de payer le solde de votre impôt fédéral avant la date limite du 30 avril 2021, évitez la pénalité «pour production tardive en produisant votre déclaration à temps», conseille l’ARC.

 

Articles similaires