Culture

Safarir demande le soutien du public pour produire un dernier numéro

Safarir demande le soutien du public pour produire un dernier numéro

Quelques jours après avoir mis la clé dans la porte, le magazine satirique Safarir a lancé jeudi une campagne de sociofinancement pour produire un 300e et dernier numéro.

«C’est plate un chiffre qui n’est pas rond… 299 signifie qu’il manque un seul numéro pour atteindre le chiffre des 300», est-il écrit sur la page de la campagne de sociofinancement, sur le site Kickstarter.

Le rédacteur en chef du magazine, Michel Bouchard, souhaite amasser 55 000$ d’ici la fin septembre pour réaliser numéro final. «PERSONNE ne touchera un seul dollar pour la mise sur pied et la production de l’album. Le tout est fait à titre bénévole», a-t-il précisé en indiquant que les profits serviront à financer une bourse pour la relève en bande-dessinée.

Après 29 ans d’existence, le magazine Safarir a dû cesser ses activités, car il n’était plus rentable.